15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 19:29
Oliver Hazard Perry, le héros de l'US NAVY

Si en 1812 l'US NAVY n'occupe pas encore la place qu'elle mérite aujourd'hui comme la première marine de guerre du monde, elle possède déjà ses héros, marins célèbres qui se sont distingués sur les mers du globe. La guerre de 1812 qui allait être l'occasion d'écrire de nouvelles et glorieuses pages de son histoire allait lui apporter de nouveaux héros. Parmi eux citons le vainqueur de l'une des plus importantes batailles navales de la guerre : le Commodore Oliver Hazard Perry.

Oliver Hazard Perry, OHP, est né le 23 août 1785 à South Kingstown dans l'état du Rhode Island, fils d'un officier de la marine américaine, il eut dès l'enfance un contact étroit avec la marine grâce son héritage familial. A douze ans il embarque avec son père et reçoit le grade d'aspirant (midshipman) à l'âge de treize ans. Son jeune âge n'a rien d'étonnant à cette époque où l'apprentissage du difficile métier d'officier de marine militaire commençait souvent très jeune. Dans la Royal Navy comme dans les autres grandes marines militaires les apprentis officiers malgré leur jeune âge n'étaient en outre pas dispensés des corvées propres à la vie sur un navire, combat y compris. Dans la jeune US Navy les midshipmen sont considérés comme des sous-officiers et sont normalement intégrés à partir de 14 ans et depuis 1794 nommés à ce grade par le président. Officiellement le grade de Midshipman entrera dans l'US Navy en 1819. Le favoritisme régnant, la qualité des hommes formés par ce système était fluctuante voire médiocre. OHP commença donc sa carrière sous le regard de son propre père commandant la frégate USS General Green de 30 canons.

Sa première expérience du feu eut lieu lors de la quasi guerre avec la France en février 1800 dans le secteur de l'île d’Haïti. Il fut transféré ensuite sur la frégate USS Adams de 28 canons et participa à la première guerre Barbaresque. Les pirates Barbaresques opéraient au large des côtes d'Afrique du Nord pour attaquer les navires marchands dont certains battaient pavillon américain. L'USS Adams fit à cette occasion le blocus du port de Tripoli pour gêner la croisière des navires pirates. En avril 1805, OHP obtint le commandement d'une brigantine (schooner) l'USS Nautilus et participa à l'attaque de la ville de Derna en Libye.

En 1806 il changea de commandement et embarqua sur l'USS Revenge un autre sloop et opéra principalement au large de la Floride et de la côte Est pour faire respecter l'Embargo Act contre le trafic français et anglais. En 1811 Perry essuya sa première fortune de mer quand son navire s'échoua dans les eaux de Rhodes Island dans un secteur difficile pour la navigation. Le comportement exemplaire de son capitaine valut à Perry d'être lavé de tout soupçon de faute. OHP étant resté à son poste jusqu'au bout et le dernier à quitter le navire comme tout capitaine qui se respecte. Mais l'USS Revenge fut perdu corps et biens. Heureusement 1811 allait être également l'année de son mariage avec Elizabeth Champlin Mason durant une période où il n'eut aucun commandement à la mer.

Oliver Hazard Perry, le héros de l'US NAVY

La guerre de 1812

La guerre qui éclata entre les Etats-Unis et l'Angleterre allait être l'occasion pour OHP de se faire un nom encore plus connu que celui de son père. L'US Navy, incapable de rivaliser avec la puissante flotte anglaise de haute mer avait toutefois bien plus de chance de l'emporter sur le terrain particulièrement important qu'étaient les grands lacs. Ces grandes étendues d'eau commandaient le trafic fluvial et donc le ravitaillement de toutes les régions bordant ces grandes étendues d'eau. Contrôler les grands lacs c'était à moyen terme le plus sûr moyen d'asphyxier l'adversaire. Ayant le grade de commodore, Il obtint le commandement du secteur du lac Erié afin de constituer avec l'aide du capitaine de l'US REVENUE Daniel Dobbins, une flottille capable de prendre le contrôle de ce secteur. La construction de la flottille américaine se déroula à Presqu'île une péninsule idéale pour abriter une petite flotte et protéger sa construction. Les Anglais ayant rapidement mené des actions efficaces contre les positions américaines de Mackinack, Détroit avaient détruit toute présence navale américaine dans la région et Perry dut repartir de zéro pour mettre en place sa flottille. Les Anglais mis au courant des efforts américains pour leur disputer la suprématie navale du lac Erié firent le blocus de Presqu'île en juillet 1813. Ils attaquèrent même les batteries côtières défendant la presqu'île le 21 juillet mais n'osa s'aventurer plus avant à cause de la barrière de sable qui défendait naturellement la baie. Mais le 29 juillet les Anglais sous le commandement du capitaine Barclay quittèrent la zone.

Profitant de cette ouverture, Perry fit déplacer ses navires pour éviter qu'ils se fasse bloquer une nouvelle fois si les Anglais revenaient. Il disposait à présent de 8 bateaux dont deux Brick de 20 canons les USS Lawrence et Niagara. Quant aux équipages ils étaient constitués de volontaires de la milice, de soldats d'infanterie et de marins expérimentés ou non de provenances diverses.

La flottille de Perry croisait dès lors librement sur le Lac Erié se présentant deux fois au large du port anglais d'Amherstburg semant le trouble chez les Anglo-Canadiens. OHP fit jeter l'ancre à Put in Bay prêt à en découdre avec la flottille anglaise surclassée en nombre de navires et d'hommes.

Le 10 septembre ce fut la grande rencontre entre les deux flottilles qui vit la victoire écrasante d' OHP. (voir la bataille du lac Erié http://history-uniforms.over-blog.com/article-l-ordre-de-bataille-du-lac-erie-10-septembre-1813-116855510.htmlhttp://)

La victoire américaine, première d'importance dans la guerre de 1812, fut un choc pour les Anglais qui n'avaient jamais perdu toute une flottille depuis la bataille de Grand Port contre les Français en 1810). En outre toute la région dépendant du trafic sur le lac fut coupée de toute communication et tomba aux mains des Américains. Ce fut sans aucun doute l'une des victoires américaines qui eut le plus de répercussion à court terme de tout le conflit. Mais la victoire américaine eut également son lot de controverses entre Perry et le capitaine Elliot commandant l'USS Niagara durant la bataille. Perry et plusieurs de ses officiers reprochèrent à Elliot son manque de réactivité durant le combat laissant le navire amiral américain, l'USS Lawrence subir seul le feu des navires anglais.

Après ce succès, Perry participa à la campagne qui aboutira à la défaite britannique de la bataille sur la rivière Thames concluant l'année 1813 par une invasion enfin réussie d'une partie du haut Canada. Ne quittant pas le secteur du Lac Erié, Perry termina la guerre sans écueil militaire et devint un héros dans le cœur des Américains. Avec le vainqueur de la bataille navale du lac Champlain et les différents capitaines de navire de l'US Navy victorieux sur les mers, Perry faisait désormais partie du cercle fermé des gloires militaires américaines de la guerre de 1812. Bien peu de commandants des forces terrestres partagèrent cette renommée à l'exception de Winfield Scott ou d'Andrew Jackson. O.H.P reçut la médaille d'honneur du Congrès (une des 27 distribuées officiellement durant ce conflit) et le rang de "Captain" ce qui correspond au dernier grade des officiers supérieurs avant celui d'amiral.

Oliver Hazard Perry, le héros de l'US NAVY

La guerre terminée, Perry continua sa carrière dans la marine et fut envoyé dans des missions contre les barbaresques à bord de la nouvelle frégate de 44 canons l'USS Java. Durant cette période il eut maille à partir avec un officier des marines à bord du Java et eut un duel avec lui une fois revenu à terre. Heureusement le duel se termina sans blessé, Perry refusant de tirer sur son adversaire après que ce dernier ait échoué à le toucher lors de son premier tir. Après cet épisode Perry s'en prit de nouveau à son ancien officier subalterne, Elliot, et entreprit de lancer des charges contre lui pour sa conduite durant la bataille du Lac Erié. Souhaitant éviter un scandale le pouvoir politique lui proposa une nouvelle mission en Amérique du Sud et le grade honorifique de "commodore".

Cette dernière mission allait conduire Perry au Venezuela en 1819 pour contrer la menace des pirates dans cette partie du monde en coopération avec le nouveau président du pays, Simon Bolivar. Malheureusement O.H.P allait contracter la fièvre jaune et en mourir à bord du USS Nonsuch. Enterré dans un premier temps à Port d'Espagne dans l'actuelle république de Trinidad et Tobago, son corps fut ensuite transféré aux États-Unis au cimetière de Newport' Island près de son frère.

Une colonne de la victoire fut érigée près du Lac Erié en son honneur et en celui de la bataille de 1813, sa maison natale fut classée en lieu historique de la nation. Enfin consécration suprême pour un marin de l'US Navy, de nombreux vaisseaux de guerre portèrent le nom d'O.H.P dont les derniers sont les frégates de la classe Perry taillées pour la lutte anti-sous-marine et anti-aérienne.

photos illustrant l'article:

Le commodore Perry dans son grand uniforme de "Commodore" par gilbert Stuart

la médaille d'honneur du Congrès frappée pour commémorer la victoire de Perry au lac Erié en 1813

le drapeau du navire amiral de Perry à la bataille du lac Erié comportait en haut de son mât le drapeau bleu avec les inscriptions "don't give up the ship" " n'abandonnez pas le navire". Dernières paroles prononcées par son ami le capitaine James Lawrence de la frégate USS Chesapeake avant de mourir. Signe évident du désir de venger son ami et de vaincre les navires anglais pour laver l'affront de la perte de la frégate Chesapeake, le fanion bleu de Perry est un des emblèmes les plus célèbres de l'US Navy.

Liens utiles:

Pour plus de détails sur Oliver Hazard Perry:

Altoff Gerard T "Oliver Hazard Perry and the battle of lake Erie"

livres accessible sur la bibliothèque numérique du Congrès:

listing:http://www.loc.gov/search/?in=&q=oliver+hazard+perry&new=true&st=

http://lccn.loc.gov/10021675

http://lccn.loc.gov/98001456

des sites généralistes (anglais)

http://militaryhistory.about.com/od/naval/p/War-Of-1812-Commodore-Oliver-Hazard-Perry.htm

http://www.history.navy.mil/bios/perry_oliver_h.htm

le mémorial de Perry à visiter:

http://www.nps.gov/pevi/photosmultimedia/south-bass-island-map-flash.htm

La frégate de classe O.H.P

http://www.fas.org/man/dod-101/sys/ship/ffg-7.htm

A gauche la colonne du mémorial international pour la victoire et la paix qui se dresse à south Bass Island et qui figure parmi les plus hauts monuments des Etats-Unis et dont le sommet est un phare qui aide à la navigation sur le lac Erié. A droite une frégate de la classe O.H.P de 4100 tonnes et 138m de long qui sert d'escorteur de la flotte mais qui depuis les années 2000 est progressivement retirée du service actif.
A gauche la colonne du mémorial international pour la victoire et la paix qui se dresse à south Bass Island et qui figure parmi les plus hauts monuments des Etats-Unis et dont le sommet est un phare qui aide à la navigation sur le lac Erié. A droite une frégate de la classe O.H.P de 4100 tonnes et 138m de long qui sert d'escorteur de la flotte mais qui depuis les années 2000 est progressivement retirée du service actif.

A gauche la colonne du mémorial international pour la victoire et la paix qui se dresse à south Bass Island et qui figure parmi les plus hauts monuments des Etats-Unis et dont le sommet est un phare qui aide à la navigation sur le lac Erié. A droite une frégate de la classe O.H.P de 4100 tonnes et 138m de long qui sert d'escorteur de la flotte mais qui depuis les années 2000 est progressivement retirée du service actif.

Partager cet article

Published by Olivier Millet - dans portrait
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere