17 février 2018 6 17 /02 /février /2018 10:54
une des rares représentations de la bataille de John Frost en 1847, on reconnait le general Jackson à cheval et la ville en arrière plan, les uniformes des soldats sont très fantaisistes et correspondent plus aux standards de l'US army dans les années 1830.

une des rares représentations de la bataille de John Frost en 1847, on reconnait le general Jackson à cheval et la ville en arrière plan, les uniformes des soldats sont très fantaisistes et correspondent plus aux standards de l'US army dans les années 1830.

Lors des actions qui se sont produites dans le sud des États-Unis et particulièrement dans la région Louisiane/Floride en 1814, l'on peut citer la prise de la ville de Pensacola par les forces américaines. Cette attaque qui s'inscrit dans le cadre des opérations du général Jackson vers la Louisiane visait a contrôler ce point stratégique important servant de base arrière pour les Anglais dans leurs opérations contre le golfe du Mexique. 

En 1814, la ville de Pensacola, située en Floride, est contrôlée par l'administration coloniale espagnole, alliée des Anglais, depuis l'invasion de l'Espagne par la France de napoléon. La ville comprenait environ un millier d'habitants et était protégée par deux sites fortifiés : le Fort San Miguel dans la ville et un autre sur l'ile de Santa rossa, le fort San Carlos. Bien qu'adoptant une position neutre vis a vis des États-Unis, l'Espagne voyait d'un œil inquiet la récente guerre entre les américains et les Anglais et les visées hégémoniques affichés par Washington. En conséquence, elle adopta une position de strict neutralité. Mais les autorités espagnoles de Floride acceptèrent l' offre d'assistance des anglais pour assurer la défense de la région contre d'éventuelles attaques, offre doublée d'une menace si le gouvernement local aidait de quelques manières que ce soit les américains dans la région.

Les anglais envoyèrent en aout 1814 un contingent de 200 Royal Marines et pouvaient disposer de la ville comme base logistique pour leur flotte dans le secteur ce qui désignait dès lors la ville de Pensacola comme un objectif militaire pour les Américains.

Jackson attaque le premier

La région avait déjà été agitée par la guerre contre les Creeks et après la victoire de Horseshoes Bend, le général Jackson ayant les mains libres, se tenait près a entreprendre d'autres actions contre les britanniques. Désireux d'éviter de déclencher une guerre avec l'Espagne, Washington envoya à Jackson des ordres dans ce sens, ordres qui arrivèrent trop tard, le bouillant général avait déjà quitté sa base arrière.

En effet, lorsqu'en 1814 les préparatifs Anglais contre la ville de la Nouvelle Orléans furent signalés aux Américains, le général Andrew Jackson décida d'entreprendre une action offensive dans le secteur avec pour principale mission de défendre la capitale de la Louisiane. Dans l'esprit du général américain, la défense de la ville passait par la capture la base utilisée par les anglais en Floride espagnole a savoir la ville de Pensacola. C'est donc sans ordres officiels que Jackson quitta la ville de Stockade en Alabama avec 4000 hommes de la milice et de troupes régulières et se dirigea en Novembre 1814 vers la Floride.

A Pensacola, en plus du petit contingent de troupes anglaises installé dans le Fort San Miguel, se trouvait de la milice basée au fort San Carlos pour assurer la défense de la ville, ainsi que d'un petit groupe d'indiens Creek. L'ensemble de cette force hétéroclite d'environ 700 hommes était commandé par le gouverneur Matéo Gonzalez Manriquez.

 

carte issue du site1776.org représentant la bataille

carte issue du site1776.org représentant la bataille

Arrivé aux portes de la Ville le 6 novembre, Jackson envoya un émissaire négocier une résolution pacifique avec les Espagnols leur demandant de faire évacuer la ville par les troupes anglaises. Mais ces derniers, tirèrent sur l'émissaire et les tentatives diplomatiques s’arrêtèrent là, L'assaut sur la ville fut décidé pour le lendemain. Jackson décida d'envoyer une force de 3000 hommes à l'assaut de la ville le long des plages pour éviter les tirs en provenance des forts. L'objectif principale de cette force était la ligne de défense qui défendait la ville occupée par la milice espagnole et une batterie d'artillerie jugée moins fiable que les forces anglaises.

Le combat fut bref, submergés par le nombre, les défenseurs espagnols lâchèrent prise et laissèrent les américains s'emparer des canons au prix de 7 tués et 11 blessés pour 15 pertes aux espagnols. Certains éléments espagnols se rendirent avant même le début du combat devant la trop forte disproportion de forces. Désireux d'éviter que la ville souffre davantage, le gouverneur Manriquez accepta de se rendre. de leur côté, les troupes anglaises voyant la situation leur échapper se retirèrent du fort San Miguel et réembarquèrent sur leurs navires ancrés dans la baie.

La bataille de Pensacola s’arrêtait là. Du point de vu tactique, l'engagement ne fut guère qu'une escarmouche mais les conséquences stratégiques furent très importantes, Avec un cout très limité, Jakson s'assurait bien plus de chances de succès dans sa mission initiale en Louisiane tout en assainissant la situation diplomatique compliquée de cette région.

La coopération anglo-espagnole fut mis à mal après ce revers, le comportement des anglais vis a vis de leur alliés Espagnols n'aidant en rien a assurer des liens de confiance mutuel . Bien que ne représentant qu'une faible menace, les Espagnols n'étaient plus en mesure de causer du tort a l'intervention américaine et les anglais avait perdu une base logistique importante et permettait à Jackson de continuer sa manœuvre pour la protection de la Louisiane avec un flanc ouest désormais sûr.

Pensacola et le reste de la Floride, passeront sous souveraineté américaine en 1819

Partager cet article
Repost0
Published by Olivier Millet - dans bataille

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere