10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 11:25

 usartillery

L'artillerie des Etats-Unis au déclenchement de la guerre comporte 2 unités : le régiment d'élite de la "light artillery" (déjà étudié dans un précédent article) et 1 régiment d'artillerie classique ou "regiment of artillerist". Le régiment de la light artillery est à 10 compagnies tandis que le régiment d'artillerie est à 4 bataillons de 5 compagnies.

 

Le 11 janvier 1812 le congrès autorisa la création de deux autres régiments d'artillerie à pied le 2nd et 3rd regiment of artillery. Le regiment "of artillerist" devint le 1st regiment of artillery et au même titre que les deux autres, un régiment d'artillerie standard.

 

Les besoins en hommes étaient tels, que les régiments d'artillerie servirent parfois en tant que bataillons d'infanterie.

    Nous ne reviendrons pas sur les tenues de la light artillery. Pour ce qui est des trois régiments d'artillerie, le premier en tant que régiment le plus ancien portait en 1812 la tenue bleu foncé avec col et manches rouges surlignés en jaune, la veste possède de longues basques qui tombent derrière les genoux. Le chapeau de bras est porté avec un plumet blanc, la poitrine possède trois rangées de boutons jaunes reliées entre elles par des cordes doubles jaunes.

A partir de 1812/1813 une tenue simplifiée fut adoptée pour tous les régiments d'artillerie, le chapeau de bras est remplacé par un shako en feutre spécifique à l'artillerie, la poitrine est attachée par une simp302ec7e9-faa1-45e3-ab6c-91b39f931425le rangée de boutons avec lacets jaunes de part et d'autre. Le deuxième régiment recevra des tenues capturées de la royal artillery ce qui aura pour effet de faire ressembler comme deux gouttes d'eau l'artilleur américain à l'artilleur anglais. La poitrine arborant un laçage typique en bastion. (voir planche)

 

ci-contre à droite un artilleur américain dans la tenue de 1812 avec lacets de poitrine jaunes, pantalon-guêtre blanc, shako de feutre, derrière lui une pièce de 6 livres système Gribeauval français de couleur bleu gris avec canon en fer et non en bronze

 

 

 

En mai 1814, les trois régiments d'artillerie classiques furent regroupés en un "corps of artillery", le but étant d'aplanir les différences qui existaient entre le 1st et les deux autres régiments d'artillerie (promotion interne des officiers limitée au seul corps d'apartenance dans le cas des deux régiments post 1812). En outre le corps of artillery devait simplifier l'emploi tactique de l'artillerie sur le terrain. Mais dans les faits les défficiences au niveau du commandement et de l'organisation ne permirent pas d'atteindre ces buts et le corps fut dispersé entre les nombreuses affectations, perdant de ce fait sa capacité tactique et annulant sa souplesse d'emploi. Néanmois le corps perdura jusqu'en 1821.

Durant toute la guerre de 1812 l'artillerie américaine fut présentée comme au-dessus de la moyenne. Elle se comporta bien au combat et fut présente absolument partout en tant que canonnier ou soldat ; pour plus de renseignements quant au matériel et aux combats voir l'article précédent sur l'artillerie américaine.

L'uniforme :

Le corps of artillery vit arriver le nouvel uniforme bleu foncé court avec shako "tombstone", toute ornementation avait disparu. Seul le col gardait des laçages jaunes mais était bleu tout comme les manches ; le pantalon-guêtre fit place au pantalon large porté par-dessus les demi-guêtres, blanc en été et bleu en hiver ; les manches possédaient trois boutons jaunes sans lacets, le plumet demeurait blanc et les cordelettes de shako jaune tout comme la plaque. Les officiers gardaient les basques longues avec écharpe rouge autour de la taille mais préfèraient le shako à l'ancien bicorne.

 

La planche (en haut)

 

La planche représente de gauche à droite : un artilleur du premier régiment dans sa tenue 1810 avec le chapeau de bras et les basques très longues, un officier en bicorne puis un artilleur du deuxième régiment avec une tenue faite à partir d'un uniforme anglais de la royal artillery (600 uniformes ont été capturés et redistribués. Comme les artilleurs, les musiciens bénéficièrent de ces uniformes , rouges cette fois, pour pallier au manque chronique  de cette armée). Un artilleur anglais est représenté pour montrer à quel point les deux tenues sont proches. Un artilleur du deuxième régiment dans sa tenue américaine cette fois avec lacets jaunes puis un artilleur du premier régiment en 1813 dans l'uniforme porté par les unités des forts côtiers (sans lacets de poitrine). En encadré deux membres du corps of artillery dans l'uniforme de 1814 simplifié à l'extrème à l'image de ce qu'il se faisait dans l'infanterie avec l'adjonction du nouveau shako "tombstone".

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere