12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 18:51

 USNAVY

La flotte américaine au sortir de la guerre d'indépendance ne représente pas une force importante, d'autant plus qu'en l'abscence d'ennemi des réductions d'effectifs touchant aussi bien l'armée de terre que la marine ont diminué le nombre de ses unités. Mais la menace barbaresque a forcé le congrès à voter le "naval act" de 1794 autorisant la mise en chantier de 6 frégates.

 

Ces frégates, seules unités de ligne de la marine américaine au déclenchement de la guerre de 1812, furent l'unique rempart entre les côtes des Etats-Unis et la plus grande et la plus puissante flotte du monde : la royal Navy.

Cette dernière totalise environ 600 unités dont 175 navires de ligne, mais elle est confrontée à un grave problème : elle est en guerre contre Napoléon et doit assumer une mission de première importance : le blocus des côtes européennes. Ce faisant toutes ces unités sont soit en train de croiser au large des ports ennemis, soit en convoi pour protéger les navires marchands qui sont le cordon ombilical de l'Angleterre, des corsaires français très efficaces et très actifs.

En outre, au besoin de bateaux la royal navy affiche un besoin urgent de marins pour les armer. Le recrutement global des marins anglais doit parfois se contenter d'hommes de piètres qualités pour faire de bons marins.


Au zénith de sa puissance la royal navy possède une flotte dont les équipages sont de qualités inégales. Ce sont finalement les moins bons qui sont majoritairement envoyés en Amérique du nord pour contrer les Américains qui ne représentent pas une grande menace navale à leurs yeux.

  Les Américains n'ont pas ce genre de problème : avec peu de bateaux et beaucoup d'hommes disponibles, la qualité des équipages des navires américains allait croissant quand celle des anglais allait décroissant.

Les frégates de la marine américaine emportaient 450 hommes environ : marins et  soldats de marine.

Elles affichaient une puissance de feu de 38 canons théoriques pour trois d'entre elles :

Oliver Hazard Perry-8x6

USS CONSTELLATION poids: 1265 T lancée en 1797

USS CONGRESS poids 1268 T lancée en 1799

USS CHESAPEAKE poids 1244 T lancée en 1799

 

 

ci-contre à droite le portrait d'Oliver Hazard Perry dans son grand uniforme surligné d'or à la poitrine et avec sa double rangée de boutons. O.H.P fut le grand vainqueur de la bataille du lac Erié qui permit la reprise de Détroit et l'avancée des troupes américaines en Ontario en 1813

 

 

Elle étaient équivalentes à peu de chose près à leurs homologues anglaises ou Françaises, mais les 3 suivantes possédaient une puissance de feu et un poids supérieurs qui ont largement contribué à dominer leurs adversaires. Affichant une puissance de feu théorique de 44 canons mais en réalité plus de 50, les frégates suivantes furent les meilleurs navires de l'us navy en 1812 : sail200f

 

USS UNITED STATES poids 1576 T lancée en 1797 

USS CONSTITUTION poids 1576 t lancée en 1797

USS PRESIDENT poids 1576 lancée en 1800

 

 

ci-contre à droite : le USS Constitution "Old iron side" tel que l'on peut le voir aujourd'hui. Ce navire est le plus ancien bateau encore en service dans une marine militaire dans le monde, et fut le plus célèbre bateau de la guerre de 1812. Coulant ou capturant deux frégates anglaises en deux combats séparés.

 

 

images

ci-contre à gauche, le drapeau déployé par O.H.Perry lors de la bataille du lac Erié en souvenir de son ami, le capitaine James Lawrence qui commandait le USS Chesapeake lorsque ce dernier fut capturé le 1er juin 1813 par le HMS Shanon. Les derniers mots de Lawrence avant de mourir à son poste furent :  "n'abandonnez pas le navire"

La bataille du Lac Erié fut la première grande victoire navale américaine de la guerre.

 

 

Rapides lourdement armées, les frégates de 44 canons furent un nouvel et inattendu ennemi pour la marine anglaise. Surclassant les frégates anglaises, elles affrontèrent victorieusement 3 d'entre elles. Le USS CONSTITUTION, la plus célèbre d'entre elles, coula ou captura 9 navires anglais dont la frégate HMS GUERRIERE ET HMS JAVA. Le USS UNITED STATES coula le HMS MACEDONIAN. Ces succès prirent les Anglais en défaut et ordre fut donné aux capitaines des frégates anglaises de n'affronter les frégates américaines que si ils possédaient l'avantage du nombre.

 

Mais l'ére des victoires s'estompa rapidement et 2 frégates américaines (USS CHESAPEAKE, USS PRESIDENT) firent les frais de l'augmentation de la présence de la royal navy dans les eaux bordant les deux continents américains. La marine anglaise dépêcha de plus en plus d'unités qui étouffèrent petit à petit les côtes des Etats-Unis empêchant la petite flotte américaine de sortir et plus grave, le commerce maritime d'avoir lieu.

En plus des 6 frégates, les Américains possédaient au déclenchement de la guerre, 10 navires de plus petites classes du 28 au 12 canons et 5000 hommes environ :

 

USS ESSEX 32 Canons

USS ADAMS 28 Canons

USS HORNET 18 Canons

USS WASP 18 Canons

USS ARGUS 16 Canons 

USS SYREN 16 Canons 

USS NAUTILUS 14 Canons

USS VIXEN 14 Canons

War of 1812 Schooner Nancy

USS ENTERPRISE 12 Canons

USS VIPER 12 Canons

 

à droite un Schooner, petit navire rapide armé de 8 à 12 canons

 

 

 A ces unités, viennent s'ajouter les flottilles de canonnières basées sur les lacs mais qui ne peuvent intervenir en haute mer ; ces navires sont d'ailleurs bien souvent construits en sapin et non en chêne ce qui les rend plus fragiles à la navigation et aux combats maritimes. Ces canonnières sont parfois équipées que d'un seul canon et ont souvent participé au soutien des forces au sol le long des rivages des grands lacs.

 

Lors de la guerre en mer,

en 1812 l'US NAVY coula ou captura 46 navires ennemis et perdit3 unités (USS Wasp, Nautilus et Vixen)

en 1813 l'US NAVY coula ou captura 79 navires ennemis et perdit 3 unités (USS Chesapeake, Argus et VIper)

en 1814 l'US NAVY coula ou captura 87 navires ennemis et perdit 8 unités (dont les USS Essex, Frolic, Rattlesnake, Syren)

Pour l'ensemble de la guerre l'US NAVY perdit environ 9500 t et la royal navy 13 000 t

 

Les navires de l'US NAVY furent les dernières unités américaines à cesser de combattre une fois la paix de Gand signée en décembre 1814 (dû à l'impossibilité de les prévenir rapidement de la fin des combats). 

l' USS President capturée par le HMS Endymion le 15 janvier 1815

HMS Cyane et HMS Levant capturés par le USS Constitution le 20 février 1815

HMS Penguin capturé par le USS Hornet le 23 mars 1815

En 1815 les 3 premiers navires de guerre lourds américains de 74 canons furent lancés : le USS WASHINGTON, le USS INDEPENDANCE et le USS FRANKLIN ; en outre le USS FULTON premier navire de guerre à vapeur fut également lancé et était innovant par bien des aspects (propulsion et armement de deux 100 canons de livres Columbiads sur affût pivotant)

Les effectifs de l'US navy en 1815 sont de 14 960 hommes et 2175 US marines

 

War of 1812 US Navy

 

Ci-contre à droite : La marine américaine des lacs, victorieuse en deux grandes rencontres de la marine provinciale anglaise, elle regroupait des petits navires de 1 à deux canons et des unités plus grandes comme la frégate USS Saratoga. Les anglais gagnèrent néanmoins la course à l'armement sur le lac Ontario lorsqu'ils lancèrent le HMS St Lawrence, un monstre de 120 canons plus gros et plus puissant que le célèbre HMS Victory de Nelson

 

L'uniforme de l'US NAVY : (la planche tout en haut représente un panel de ce que l'on pouvait trouver sur une frégate américaine)

Seuls les officiers et les officiers mariniers ont un uniforme, les matelots revêtent certes une certaine uniformité mais n'ont pas encore de règlement quant à  leurs tenues.

Le capitaine possède un uniforme bleu foncé avec col et manches surlignés d'or, les boutons sont or, leSailingMasterFullDressWarOf1812 Reichert 1812 pantalon ou culotte est blanc (bleu en hiver) les revers de poitrine sont surlignés d'or, le bicorne est porté avec un galonnage doré. Les épaulettes sont or et une sur chaque épaule. Le lieutenant a la même tenue avec une épaulette en moins, l'aspirant et les officiers mariniers possèdent un uniforme de même coupe mais sans galonnage d'or.

Les us marines ne font pas partie à proprement parler de l'US navy mais sont présents sur les navires de la marine américaine en tant qu'infanterie embarquée.

 

 

ci-contre à droite un maître en grande tenue, identique à celle des officiers supérieurs mais le galonnage d'or a disparu et il ne possède plus que deux boutons sur la manche au lieu de trois. Le bicorne ne possède plus de galon d'or.

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere