2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:01

newyorkmilice

L'état de New York possède une longue frontière commune avec le Canada et fut le théâtre de nombreux affrontements sur et depuis son sol. De plus la plus importante base navale des lacs, Sackett Harbor, et le fort le plus important de la frontière Nord, le fort Niagara, se trouvent dans cet état.

 

La milice de New York est une force armée des plus importantes, elle totalise pas moins de 159 régiments d'infanterie (soit plus que l'armée anglaise qui n'en compte que 104) divisés en 40 brigades. A ce chiffre impressionnant s'ajoutent 9 régiments de cavalerie répartis en 3 brigades ainsi que des compagnies indépendantes d'artillerie. Appelée sous les armes depuis le 18 juin 1812, la milice de New York s'articulait en deux divisions : la première, sous les ordres du Major General Stephen Van Rensselaer, possédait les 7th, 8th, 4th, 57th et 67th brigades. La deuxième division, sous les ordres du Major general Benjamin Mooers, comprenait les 1st, 2nd, 3rd brigades ainsi que l'artillerie. L

La première division située dans le secteur du lac Ontario et du Saint Laurent fut largement employée. Elle s'est particulièrement distinguée durant la défense de Sackett Harbor en 1813 et de Plattsburgh en 1814. Mais elle s'est également illustrée d'une manière moins honorable quand certains de ses membres ont refusé de traverser le Niagara pour prêter main forte aux troupes régulières durement accrochées à la bataille de Queenston Height en 1812. Ce comportement honteux, s'il est légal car le combat se déroulait au-delà des frontières de l'état, a néanmoins hâté et décidé l'issue funeste de la bataille pour les Américains.

 

Les uniformes :

Le militia act de 1809 définit les uniformes de la milice.

Généraux et officiers d'état-major portent une veste longue bleu foncé à parement chamois. Les épaulettes et les boutons sont couleur or avec ou sans doublage de galon or autour des passants de boutons. En 1814 comme la plupart des milices d'état, ils adopteront l'uniforme réglementaire de l'US army.

L'infanterie : L'uniforme bleu foncé classique avec col et manches rouges, gilet et pantalon blancs. Les boutons sont or ou métal Les officiers portent le bicorne, les soldats portent le "round hat". Un grand nombre de petites unités de volontaires apparurent également avec des uniformes particuliers à chacun. Ainsi les Troy Fuzileers portaient un casque à crête avec une plume noire tombant sur le devant ; citons les "republican blues" de Staten Island entièrement vêtus de bleu. Le new York city corps, unité de volontaires composée essentiellement d'Irlandais, était habillée en vert clair, pantalon blanc et casque.

Les fusilliers de Brooklyn portaient aussi une tenue verte avec un casque d'inspiration "romaine".

Comme pour les officiers, la grande disparité d'uniformes et les difficultés qui découlent de leur fourniture ont conduit l'infanterie d'état à adopter l'uniforme bleu de l'US army en 1814.

Bien entendu tous les miliciens ne reçurent pas d'uniforme et des récits du combat de Salmon river font état de miliciens de New York en tenue civile.

La cavalerie :

dragons de new yorkci-contre les dragons légers de New York du 7th regiment

 

L'uniforme court rouge est très populaire et fut adopté par plusieurs régiments de cavaliers New Yorkais. Les parement sont noirs pour le col, les manches et les revers. Des wings sont parfois présents sur les épaules. Le chamois fut également porté en couleur de parement comme les unités de cavalerie de Newburgh. La tenue rouge n'est pas sans incovénient : ainsi à Plattsburgh les cavaliers des 3rd et 7th New York furent pris pour des Anglais par les miliciens américains entraînant panique et tirs fratricides. Citons encore la tenue à la hussarde des hussards de Orange qui possèdaient un dolman lacé de cordes noires.

Le 9th New York possédait une tenue bleu foncé avec col et manches rouges et liseré jaune.

Le 8th regiment du comté de Cayuga affichait une tenue bleue au surlignage rouge, une veste et un pantalon chamois et un couvre-chef très pourvu en plumes.

La plupart des régiments de cavalerie possédaient le casque tarleton, mais aussi un shako orné de plumes et fourrure en cimier.

 

Les rifles de New York affichaient une veste de chasse verte à franges jaunes, pantalon vert et chapeau "round hat" mais aussi un casque ou un shako avec un plumet vert. Certaines unités préférèrent le bleu au vert dans une tenue plus classique avec col et manches rouges, round hat à plumet noir et à pointe rouge, boutons jaunes, pantalon bleu. Le 116th régiment affichait une tenue simple "roundabout" bleue, laçage jaune, pantalon bleu, casque.

v2 c4 s13 ss01 01

 

 

 

ci-contre à gauche: officier d'infanterie de la milice de New York, tenue bleu foncé avec revers rouges, col et manches rouges, boutons métal, épaulettes argent, bicorne.  Cette tenue proche de la plupart de celle des officiers miliciens des Etats-Unis sera progressivement remplacée par une tenue calquée sur l'uniforme des officiers de l'US army vers 1814/1815

 

 

 

 

 

 

L'artillerie :

longue veste bleue à col et manches rouges, pantalon bleu, veste blanche, guêtre ou botte courte "round hat" ou bicorne.

Le 6th régiment d'artillerie avait une de ses unités, les "the volunteers rangers" habillés avec un "roundabout" bleu, pantalon bleu avec liseré jaune, boutons jaunes et casque.

Les musiciens du "governor guard batalion" possédaient une tenue rouge à coiffe polonaise avec parements noirs. Les artilleurs du "veteran corps" of artillery qui servaient dans les forts avaient une veste noire à boutons métal, pantalon et veste blancs, round hat" à plumet rouge à pointe bleue et demi-guêtres.

 

fanfare milice de new york

L'état de New York (1788) possède la plus grosse organisation milicienne du pays. Ce ne sont pas moins de

 

La fanfare d'artillerie de la milice de New York dans sa tenue à la polonaise ; on reconnaît les armes de l'état de New York sur les tambours.  Propres à exalter l'ardeur patriotique, le coût élevé pour maintenir en activité ces unités précipitera leur dissolution une fois la guerre finie.

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere