22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 09:32

pennsylvanie

Etat fortement peuplé, la Pennsylvanie possédait un grand nombre de régiments de miliciens auxquels étaient rattachées des unités de volontaires comme cela arrivait souvent.

 

us-pa

drapeau actuel de l'état de Pennsylvanie dont l'origine remonte à 1799 mais qui fut finalisé en 1907. Il est probable que les armes de l'état apparaissaiten sur les drapeaux, ou équipements de la milice tels que les sacs à dos.

 

 

 

 

 

A l'ouverture des hostilités, le gouverneur de l'état, Simon Snyder, leva une armée de 14000 hommes afin de constituer deux divisions à quatre brigades et 22 régiments. avec la proportion suivante :
12000 hommes dans l'infanterie, 700 dans la cavalerie et 700 dans l'artillerie.
Dans les faits, bien peu de ces hommes connurent effectivement le feu du combat : un bataillon fut engagé dans la campagne du Niagara en 1814 sous les ordres du général Porter et plusieurs détachements furent présents dans la défense de Baltimore à North Point ou à Bladensburg.

Depuis 1802, l'uniforme de la milice était classique et ressemblait à la plupart des milices des Etats-Unis à savoir un uniforme bleu foncé à col et manches rouges avec parfois des revers de poitrine rouges.

Le pantalon était blanc ou bleu, guêtre noires ou blanches. Le couvre-chef était la plupart du temps un chapeau à bord style "round hat" voir un shako de cuir. Un plumet ou une plume rouge surmontait une cocarde rouge et bleue.
Identique dans la cavalerie, l'uniforme de l'artillerie possédait des retroussis rouges au lieu des blancs et le pantalon était bleu.

Le gris était parfois substitué en cas d'impossibilité d'obtenir assez de tissu bleu  comme le 113th regiment qui possédait un uniforme entièrement gris è col et manches noires.

Les stocks d'uniformes étant le plus souvent limités, les vestes de chasse à franges étaient largement répandues et servaient d'uniforme à bon nombre de miliciens. Les officiers d'état-major portaient un uniforme bleu foncé à longues basques avec col, manches et revers couleur chamois. Les épaulettes et les boutons étaient or ou argent. Le bicorne était également porté, la tenue pouvait être entièrement rehaussée de lacets d'or ou d'argent.

Comme le milicien devait forunir son armement et son équipement, une grande disparité à ce niveau était possible avec des baudriers de cuir blanchis ou noircis des mousquets ou des fusils rayés.
Il semble que les miliciens de la brigade Porter ont bénéficié de l'uniforme réglementaire de l'US Army à savoir le coatee bleu foncé avec ou sans shako.
En 1814, comme la plupart des milices d'état des Etats-Unis, la Pennsylvanie adopta l'uniforme simplifié de l'US Army pour habiller ses miliciens, de nombreuses unités reçurent dès le début 1814 la tenue bleue à col et manche rouges de l'US Army (tenue 1813) quand cette dernière passa au coatee entièrement bleu.

La planche:  (modifications de plusieurs planches d'Alexis Cabaret)
De gauche à droite
officier d'état-major en tenue bleue fin de guerre telle qu'on la trouvait dans les rangs des officiers de l'armée régulière. Le bicorne fut porté tout le long du conflit par les officiers supérieurs, les lacets d'or étaient portés en fonction des possibilités financières de chacun.
Un soldat de la brigade Porter durant la campagne du Niagara en 1814. Il porte la même tenue que l'infanterie régulière, l'équipement et les shakos pouvaient être remplacés par des effets civils quand ils n'étaient pas disponibles en nombre suffisant.
Un soldat des "pittsburgh blues" cette compagnie de volontaires participa à la défense de Baltimore en 1814 rattachée à la milice du Maryland. Il porte une tenue bleu foncé avec retroussis blancs, le pantalon est blanc mais pouvait être bleu. Le chapeau est de style civil avec un turban rouge autour de la base avec une cocarde rouge et bleue sur le côté gauche.
Un milicien en tenue de chasse comme on pouvait en trouver dans la plupart des états ne possédant pas assez d'uniformes. Cette tenue était très populaire et le plus souvent portée en été ; de plus elle permettait un camouflage facile dans les zones forestières.


pittsburgh blues color

 

ci-contre : soldats de la compagnie de volontaires "Pittsburgh Blues". Le système de recrutement de la milice comme de l'armée régulière était basé sur le principe suivant :

Chaque capitaine recevait l'ordre de recruter des hommes pour sa propre compagnie et recevait de l'état une somme d'argent pour les payer voire les équiper. C'est pourquoi de nombreuses unités portent le nom de leur chef de compagnie mais ne regroupent qu'un petit effectif donnant l'impression sur les états de services de l'armée d'une vaste coalition de troupes, en fait plusieurs dizaines de compagnies regroupées ensemble n'affichaient même pas l'effectif d'un régiment.

On remarque dans le cas des "Pittsburgh Blues" la présence du "round hat avec turban rouge" et de sa cocarde rouge et bleue. Le reste de l'habillement est très classique

 

 

Un soldat du 113th regiment en tenue entièrement grise, le col et les manches sont noirs, le chapeau est du type "round hat", le sergent à côté de lui se distingue par le port d'une plumet rouge sur son chapeau, il n y a pas de précision sur le port éventuel d'épaulettes. La plupart des sergents qu'ils soient en uniforme ou non se distinguaient aussi par la ceinture de laine rouge.
Soldat de la compagnie d'infanterie légère de York. Cette unité combattit à North Point, la tenue est fort semblable aux autres unités de volontaires : coatee bleu avec pantalon blanc. Le chapeau était un shako de cuir avec une plume rouge la forme précise du shako n'est pas connue. Les shako de la milice des Etats-unis ressemblait en général à ceux de l'armée régulière mais pouvaient se voir orner d'une plaque peinte sur le devant, d'une crinière en fourrure voir d'un cimier.

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere