29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 20:05

 1st

Ayant l'immense privilège d'être le premier des régiments anglais sur les registres de la royal army, le 1st regiment of Foot est le plus ancien des régiments de ligne anglais. Initialement créé en 1633 sous le règne de Charles 1er, il possède la devise suivante : Nemo Me Inpune Lacessit : personne ne me provoque impunément.

Pendant la guerre de trente ans il gagna la devise "les gardes du corps de Ponce Pillate" suite à une dispute avec le régiment français "Picardie" qui prétendait exister depuis la crucifixion.

Le régiment a acquis une grande réputation grâce aux nombreux combats qu'il a menés à travers l'histoire militaire anglaise.

Des quatre bataillons qui formaient le régiment, c'est le premier qui fut choisi pour participer à la guerre de 1812.

Le premier bataillon du régiment est envoyé en Amérique du nord durant l'été 1812 et débarque à Québec. Le régiment, provenant des Caraïbes, souffrait d'un mal ramené des îles qui l'empêcha d'être pleinement opérationnel avant le mois de janvier suivant. Totalisant 1216 hommes, le bataillon fut divisé entre Québec et Kingston, tandis que la compagnie légère était désignée pour entraîner la milice locale à l'art du combat de l'infanterie légère.

Ils connurent leur première action d'envergure à Sackett'harbor où ils participèrent à l'attaque de la base américaine sur les bords du lac Ontario ; malgré une supériorité numérique, ils ne purent percer les lignes de défense et furent contraints à un repli. En représailles à l'incendie de Newarck par les Américains, le régiment participa aux raids sur Buffalo et Black rock le 30 décembre 1813.  L'action suivante fut la prise du fort Niagara. Durant la nuit du 19 décembre 1813, le bataillon ainsi que d'autres unités anglaises (41st et 100th foot) surprirent la garnison du fort Niagara et s'emparèrent après un sanglant combat au corps à corps du fort ennemi. Au prix d'une dizaine de pertes, ils infligèrent une centaine de morts et de blessés et capturèrent 344 prisonniers. Le régiment participa à la bataille de Longwood le 4 mars 1814.

La dernière grande action du bataillon fut la campagne du Niagara et la participation à la bataille de Chippewa où le régiment subit des pertes terribles face au feu de la "Scott' brigade". Puis la sanglante bataille de Lundy'lane et le siège de fort Erié. Les pertes du régiment furent très lourdes durant cette campagne et l'unité reçut un honneur de bataille pour témoigner de son engagement.

L'uniforme: v2 c4 s23 ss03 03

 

Arrivé des Caraïbes, le régiment portait une tenue totalement inadaptée au climat du grand nord : chapeau "round hat", pantalon de lin léger, pas de manteau. Totalement rééquipé durant 1813, le régiment combattit dans la tenue réglementaire de l'armée anglaise avec stove pipe shako et reçut apparemment ses shakos "belgic" pour la période de la campagne du Niagara. En tant que régiment "royal" sa couleur distinctive  est le bleu foncé. Les lacets de parement de poitrine sont en pointe et isolés. Le pantalon est gris (et blanc en tenue de parade) porté au-dessus des demi-guêtres.

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere