3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 08:18

93rd 

Seul régiment de Highlander à avoir participé à la guerre de 1812, le 93rd régiment ne fut concerné que par la campagne en Louisianne et notamment à la bataille de la Nouvelle-Orléans en 1815.

L'armée britanique compte plusieurs régiments écossais dont certains formés de montagnards (highlanders) provenant des hautes terres d'Ecosse. Ces régiments ont la réputation d'être de féroces combattants et ont toujours fait partie de l'élite de l'armée anglaise. Le 93rd fut à plusieurs reprises levé puis dissous. Constitué à partir de volontaires de la région de Sutherland, il fut envoyé en Afrique du Sud pour prendre part à des opérations contre la colonie hollandaise du cap en 1805/1806.

Après avoir battu les troupes hollandaises, le régiment est rapatrié en Angleterre en 1814 puis envoyé en Amérique afin de participer à une vaste opération visant la capture du port de la Nouvelle-Orléans afin de paralyser le commerce de la Louisianne et hâter la fin du conflit qui oppose l'Angleterre aux Etats-Unis.

Arrivé le 8 décembre 1814 dans le golfe du Mexique, le régiment participe au combat du 23 décembre qui verra les Américains lancer une attaque surprise de nuit sur le camp anglais. Le régiment prit part à une attaque de flanc pour repousser les assaillants et après un combat sanglant mais bref, les Américain se retirèrent sans avoir put obtenir de résultats mais en ayant infligé des pertes supérieures aux leurs.

Le 8 janvier 1815 après une marche sur les bords du Mississippi, l'armée anglaise arriva en face des fortifications établies par Andrew Jackson qui défendaient la ville. La mission du régiment était simple : attaquer la partie la plus à droite de la ligne Jackson, tandis que la compagnie légère du régiment prendrait part à un assaut sur l'autre rive du fleuve pour s'emparer d'une petite batterie américaine. Dans les faits, la sanglante journée du 8 janvier, fut un désastre pour le régiment et pour l'armée anglaise, bien qu'ayant réussi à prendre la petite batterie de l'autre côté du Mississippi, le régiment se trouva bloqué devant la ligne américaine. Son chef le Lieutenant-Colonel Dale fut tué à 100 metres de la ligne et le régiment resta sans ordres à courte porté de l'artillerie et des tireurs adverses. Sans

334

faillir à la réputation des Highlanders, le régiment resta stoiquement sous le feu ennemi subissant des pertes énormes sans pouvoir franchir les murs (les échelles n'étant pas arrivées, le régiment devant les apporter fut cloué sur place). Les anglais retraitèrent après avoir perdu 2000 hommes dont 300 à 550 highlanders. Le régiment servit de garnison dans la baie de Mobile après la prise du fort Bowyer et rentra en Angleterre à l'annonce de la nouvelle de la fin des hostilités.

 

ci-dessus le 93rd régiment à l'assaut de la ligne Jackson, il semble que les highlanders à court d'échelle furent bien incapables de monter sur la ligne ennemie à de rares exceptions près ; l'unité chargée d'amener les échelles (44th foot) fut dans l'impossibilité d'amener un nombre suffisant d'échelles pour permettre à tout le monde de monter. Le régiment est particulièrement reconnaissable avec ses pantalons à motif écossais (tartan) et les bonnets bleus à damier blanc et rouge (hummel).

 

L'uniforme : La grande différence avec les autres régiments de Highlanders est que le 93rd a combattu en pantalon et non en Kilt pour s'adapter au mieux aux conditions climatiques particulières de la Louisianne.  De plus le grand bonnet à plume d'autruche fut remplacé par le petit bonnet appelé hummel.

La couleur distinctive du régiment est le jaune, les lacets sont en pointe et mis deux par deux. Les officiers ne portent pas le pantalon en tartan mais un pantalon gris identique au reste de l'armée anglaise. Les pompons des bonnets sont rouges pour les compagnies du centre, blancs pour les grenadiers et verts pour les légers. Les musiciens voient s'ajouter des joueurs de cornemuse comme dans tous les régiments de highlanders ; l'uniforme de ces derniers n'est pas la tenue inversée mais la même que celle des sergents (rouge, basques longues et tartan en travers de la poitrine).

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere