18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 18:24

royal engineers

Tout comme l'artillerie, dans l'armée, le  génie est une affaire de spécialistes hautement qualifiés. L'armée anglaise possède le royal corps of engineers qui fournit les ingénieurs chargés du travail de construction et d'entretien des fortifications et autres ouvrages militaires.

Ce corps est d'un effectif relativement modeste : en 1792 il n'y a que 73 ingénieurs disponibles et 262 en 1813.

La solde de ces officiers était majorée pour le service à l'étranger ce qui était une exception dans toute l'armée. Hommes importants dans la construction d'ouvrages d'art ou lors des sièges, ils étaient les seuls à être capables de mener de telles opérations. En outre seule une partie d'entre eux occupait réellement ces fonctions car les officiers supérieurs rechignaient à servir sur le terrain et laissaient ce dangereux passe-temps aux plus jeunes d'entre eux.

Ils sont les architectes de l'armée mais ne font pas réellement partie de l'armée de terre. Le génie militaire dépendait du service du matériel et son quartier général était basé à Woolwich tout comme celui de l'artillerie.

Le corps des ingénieurs royaux était constitué exclusivement d'officiers très qualifiés et spécialement choisis pour leurs qualités techniques (nombreux étaient ceux qui provenaient de l'artillerie).

 

Le quartier général des ingénieurs en Amérique du Nord était à Québec, en 1812 le nombre d'ingénieurs au Canada était de 23.

Ces hommes très bien entraînés étaient des atouts précieux pour l'armée anglaise mais néanmoins un grand nombre d'entre eux perdit la vie au combat du fait de leur poste souvent exposé durant les sièges.

Durant la guerre de la péninsule, Wellington regretta amèrement de n'avoir pu bénéficier d'un corps suffisamment nombreux de ces hommes, tant les pertes et le besoin en spécialistes pour les sièges était important (1/4 des ingénieurs perdit la vie au combat durant la guerre d'Espagne).

Même s'ils n'étaient pas membres du royal corps of artificers, ils assuraient le rôle de commandement pour cette unité qui fournissait la main-d'oeuvre.

 

L'uniforme des ingénieurs était bleu foncé avec le col et les manches noirs, les boutons étaient argent (or pour les officiers) et les épaulettes étaient or, ils portaient une épée et l'écharpe cramoisie de commandement autour de la taille ainsi que le bicorne surmonté d'un plumet blanc. Ils portaient la surculotte blanche avec des bottes. Jugé trop ressemblant à la tenue portée par les Français et les Américains, l'uniforme fut changé en 1812/1813 pour une tunique rouge plus conforme à l'armée anglaise avec un col et des manches bleus. Le bicorne demeura avec le plumet blanc. 

 

Le royal military  artificers fut créé en 1798 et comprenait les ouvriers et artisans du génie. Il comprenait 12 compagnies d'artisans commandées par un sous-lieutenant (ancien sous-officier) et un sergent-chef de l'artillerie. Ces faibles effectifs et la qualité parfois douteuse de ces hommes obligea une réforme de cette arme et ainsi apparut le royal military Artificers of sappers and miners en avril 1812 (royal sappers and miners en 1813). Ce corps comprenait 2800 hommes commandés par des officiers du génie et basé à Chatham. Il contribua à améliorer grandement les capacités en génie de l'armée anglaise très en-dessous de son adversaire principal, l'armée impériale française, qui comprenait un corps très étoffé et très bien structuré de cette arme.
Les Américains possédaient un corps du génie en adéquation avec la taille de leur armée mais inférieur en nombre ; en outre les pionniers étaient presque inconnus dans l'armée américaine (hormis la brigade de Scott).

 

  Le quartier général des artificiers au Canada fut Kingston, mais des détachements furent envoyés à York et Prescott. la première compagnie arriva en juin 1813 tandis qu'une deuxième arrivait en juin 1814. Deux compagnies supplémentaires participèrent aux raids sur les côtes américaines et à la campagne de la Nouvelle-Orléans en 1814/1815.

image014

 

ci-contre à gauche un soldat des royal sappers and miners avec la tenue rouge à parements bleus rehaussés de jaune, comme dans l'artillerie les lacets du génie sont jaunes, le shako belge est porté avec cordelette et glands jaunes. Le plumet est blanc et le pantalon est le modèle gris porté avec les guêtres courtes typiques de la fin de la guerre.

 

 

 

Ces hommes (sous-officiers et soldats) étaient le coeur des troupes du génie anglais et occupaient des missions variées (construction ou destruction de fortification, mobilité en campagne etc..) Ils étaient commandés par les ingénieurs royaux.

Comme celle des ingénieurs, la tenue des artificiers était bleu foncé avec boutons argent, parements noirs et lacets jaunes, le shako "stove pipe" à plumet blanc surmontait le soldat. Ils portaient La culotte blanche et de grandes guêtres. La tenue de travail était composée d'une tunique bleue à rangée unique de boutons , d'un chapeau rond, d'un pantalon bleu. 

En 1812 avec la création du corps des sapeurs et des mineurs, l'uniforme fut remplacé lui aussi par une tenue rouge pour les mêmes raisons que les officiers ingénieurs, le shako belge remplaçait le "stove pipe" tout comme le pantalon gris remplaçait la culotte blanche. Les guêtres courtes remplaçaient les longues.

Un corps provincial d'artificiers existait au Canada, composé d'une compagnie de 50 hommes qui fut levée en  1813 pour la période de la guerre. Les artificiers canadiens portaient une tenue semblable à la tenue de travail des artificiers anglais, les hommes du coloured corps (voir article précédent  Les "coloured units" dans la guerre de 1812 ) furent également transformés en troupe du génie ( et adoptèrent vraisemblablement la même tenue) et renforcèrent le contingent sur place.  

image012

 

 

ci-contre à droite : le corps provincial des artificiers, effectuant les mêmes missions que les artificiers anglais, l'homme présenté ci-contre porte la tenue de travail des artificiers à savoir veste bleue à boutons en laiton, round hat et pantalon gris (parfois bleu), guêtres courtes.

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere