15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 12:02
( illustration de l'auteur d'après un modéle de base d'Alexis Cabaret)

( illustration de l'auteur d'après un modéle de base d'Alexis Cabaret)

Un corps d'artilleurs et d'ingénieurs fut levé en 1794 et disposait de 16 compagnies regroupées en 4 bataillons. En1798 un autre régiment d'artilleurs et d'ingénieurs fut mls en place ; ce dernier comportait 12 compagnies. Avec la réduction d'effectifs les ingénieurs et les artilleurs furent séparés et le premier régiment d'artilleurs fut créé en 1802. Il regroupait 20 compagnies avec un colonel, un lieutenant-colonel et 4 majors à sa tête. Il servait un matériel d'origine française hérité de la guerre d'indépendance et qui consistait en canons, attelages, caissons et forges du système Gribeauval, le plus efficace et le plus moderne du monde à cette période. Les canons étaient peints en gris bleu clair ou en vert français.

A la veille de la guerre de 1812, l'artillerie américaine était composée d'un régiment d'artillerie à pied nommé "regiment of artillerist" et d'un régiment d'artillerie légère "light artillery".

Avec la guerre qui s'annonçait entre l'Angleterre et les Etats-Unis, deux régiments d'artillerie supplémentaires furent créés en 1812 : les "2nd et 3rd regiment of artillery". techniquement semblables au premier régiment. Ils différaient par leur tenue et leur statut. En effet le "regiment d'artillerist" qui devint par la force des choses le 1st regiment of artillery conservait son chapeau de bras comme couvre-chef alors que les deux régiments plus récents recevraient des shakos en feutre. Autre différence, le premier régiment était considéré comme une unité professionnelle de l'armée américaine alors que les deux autres comme des régiments temporaires levés en temps de guerre. C'est pour effacer ces différences que sera finalement créé le corps of artillery en 1814 qui regroupera tous les régiments d'artillerie en une seule unité ( voir Le corps of artillery dans la guerre de 1812  )

Bien qu'étant une unité d'artilleurs, les missions du régiment s'apparentaient le plus souvent à des actions de combat d'infanterie. Les hommes servant les canons pour la défense des positions fortifiées mais plus rarement en rase campagne. En 1813 le regiment of artillerist adopta le shako de feutre à son tour. A partir de cette période seules les unités d'artillerie de milice portaient des chapeaux de bras ou des bicornes, les unités de l'armée étaient désormais toutes pourvues en shakos de feutre puis en leather shako, light artillery comprise.

 

Au combat.

Le régiment fut présent à la bataille de Queenstown heigts et à la capture de York en 1813. Des éléments furent présent au combat de Fort Meigs en 1813, dans l'attaque de Fort George et à la bataille de Chrysler's  farm  la même année. En 1814, il participa à la défense de Fort Oswego aux batailles de Chippewa et Lundy's lane et à la défense de fort Erié. Il fut également présent aux batailles de Baltimore, Plattsburgh et enfin à la Nouvelle-Orléans.

 

the-regiment-of-artillerists-1812

chapeau de bras (illustration Prices4antiques)
chapeau de bras (illustration Prices4antiques)

L'uniforme :

En 1812, les artilleurs portaient la tenue modèle 1810, elle consistait en une longue tunique bleu foncé à revers, col et manches rouges. Les basques tombaient au niveau des genoux et étaient passepoilées de jaune. Les lacets de poitrine, manches et col étaient jaunes. La poitrine était pourvue de 3 rangées verticales de 7 à 9 boutons. Sur chaque manche se trouvaient 4 boutons avec lacets jaunes disposés en V, le col avait 2 boutons sur chaque côté. Les boutons de poitrine de la rangée centrale furent un temps remplacés par des crochets avant de finalement revenir au système de fermeture à bouton. La surculotte était blanche en été et bleue en hiver, elle était portée avec les demi-guêtres et avait un lacet jaune sur le côté. Le couvre-chef était un haut bicorne appelé "chapeau de Bras" avec un lacet jaune sur son pourtour et surmonté d'un plumet blanc a-dessus d'une cocarde noire. Les sou-officiers sont désignés par des épaulettes jaunes une pour les caporaux et deux pour les sergents. Les officiers portaient le bicorne et les lacets or remplaçaient les lacets de couleur jaune. Il semble que les compagnies affectées à Mackinac et Détroit en 1812 portaient la tenue pré 1810.

Les tambours possédaient une tenue aux couleurs inversées rouge au col, manches et revers bleus. A l'instar de toutes les unités américaines, les compagnies situées en-dessous du 35ème parallèle porte l'habit en lin blanc au lieu de la veste de laine bleue pour des raisons de confort. En outre les uniformes blancs en coton ou en lin sont faciles à faire grâce à l'abondance de matière première dans ces régions.

A partir de 1813, le chapeau de bras est remplacé par un shako de feutre "felt shako" et la veste est raccourcie avec des basques arrivant bien au-dessus du genou. Les trois rangées de boutons ont laissé place à une seule rangée centrale avec lacets droits ou en bastion (pour les tenues anglaises capturées). Les manches ont perdu leurs lacets jaunes en V mais conservent les lacets autour des boutons disposés verticalement. En 1814 avec la création du "corps of artillery", l'uniforme des artilleurs perd ses lacets jaunes sur la poitrine et seule une unique rangée de boutons jaunes est conservée, les cols conservent un surlignage jaune avec deux boutons jaunes de chaque coté, les surculottes sont remplacées par des pantalons, le shako de cuir conserve le plumet blanc, une plaque jaune centrale en cuivre et une cordelette à deux pompons fixée en haut à droite et descendant vers le bas à gauche. Les manches conservent leurs boutons mais sans lacet. Dans les faits il apparaît que le 1st regiment reçut tardivement cette tenue bleue et conserva la tenue des artilleurs modèle 1812 à basques courtes et shako de feutre.

Liens et sources:

Kochan James Osprey Men at arms 345 "uniforms of the united states army 1812-1815"

Don Troini "soldiers in america"

Chartrand rené "A most warlike appearance"

the compagny of military historians "Military uniforms in america years of growth 1796-1851"

Le site de recherche historique de l'US army:

http://www.history.army.mil/books/r&h/R&H-1Art.htm

une référence sur l'encyclopédie de la guerre de 1812

https://books.google.fr/books?id=_c09EJgek50C&pg=PA19&lpg=PA19&dq=us+artillery+1812&source=bl&ots=MC9iWxJ9dF&sig=6MFebEIXjuUQ8rhXSQQwS4rUb08&hl=fr&sa=X&ved=0CGgQ6AEwC2oVChMI2cCxlZ2PxgIVw1gUCh0CGAAo#v=onepage&q=us%20artillery%201812&f=false

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere