4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 09:26

glengary57      

Levée dans le distric du Glengarry dans le haut Canada, l'unité des Glengarry light connut une existence éphémère de février 1812 à mai 1815.

Unité d'infanterie légère, son statut était équivalent aux régiments de fencibles c'est-à-dire qu'elle était sur les registres de l'armée anglaise mais ne devait servir qu'en Amérique du nord. Composé pratiquement que d'écossais, ce régiment à l'instar des voltigeurs canadiens, était doté d'un fort esprit de corps et d'une volonté farouche de défendre le territoire canadien.

 

Mais il semble qu'une certaine sélection fut effectuée limitant le nombre de francophones et d'immigrés venus des USA pour rejoindre ses rangs.

 

D'un effectif d'environ 600 hommes, le régiment fut dispersé dans tout le haut Canada afin de servir d'appoint d'élite aux unités locales de milice. Son entraînement militaire n'avait rien à envier aux unités de l'armée régulière anglaise et lui donna un potentiel de combat élevé.

 

Il vit l'action à York, Odgensburg, Fort George, Oswego, Lundy'lane, Fort Erié, Malcolm Mills.

Unité d'infanterie légère sa spécialité fut de harceler les flancs, v2 c4 s10 ss02 01les avants-postes de l'ennemi ; équipée de mousquet elle avait tout de l'apparence d'une autre unité anglaise : le 95th rifle.

 

A l'origine unité écossaise, le port du tartan fut envisagé mais rapidement l'uniforme vert des troupes légères fut adopté. Son uniforme était donc vert foncé avec trois rangées de boutons foncés, le shako "stove pipe" avec plaque en forme de cor de chasse. Le pantalon était soit gris, soit vert foncé. Les sous-officiers portaient l'écharpe rouge autour de la taille et les chevrons sur les bras. Les officiers portaient la tenue élégante des officiers de l'infanterie légère avec tresses noires sur la poitrine et la pelisse. Le pantalon était renforcé de cuir marron à l'entrejambe avec des variations dans les formes , en dents de scie, en festons ou droits.

 

Sur la planche on peut observer les types de tenues portées par les soldats sous-officiers et officiers avec en détail la pelisse, le bonnet d'hiver, le badge en métal blanc porté sur les shakos et la plaque de baudrier en métal jaune

 

Vous pourrez trouver de plus amples informations sur un site dédié à ce régiment : link

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere