3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 10:04

COLONIEATLANTIQUE2 

Ile du prince Edouard:

Cette île au nord du Nouveau Brunswick ne fut jamais menacée par les Américains durant la guerre mais comme les autres colonies, elle maintint un corps de miliciens au cas où...

L'ile du Prince Edouard bénéficiait d'une force de milice théorique de 2600 hommes répartie sur 3 comtés : le comté de la Reine, le comté du Roi et le Comté du Prince. En plus de la milice, trois unités de volontaires furent levées, les volontaires loyaux Ecossais, le corps Royal du Kent et les volontaires du Prince Régent. L'uniforme des unités de volontaires n'est pas connu, néanmoins celui de leurs officiers était le suivant : uniforme rouge à distinctive bleue pour le corps royal du Kent, verte pour les volontaires loyaux Ecossais. Ces unités de volontaires furent regroupées en une légion en 1814 qui constituait le 3rd bataillon du régiment du Comté de la Reine.


3 escadrons de volontaires à cheval furent levés, habillés et équipés à leurs frais, une veste bleue à col et manches rouges pouvait être leur uniforme à l'image de ce que portaient les cavaliers Provinciaux du Canada.
Le règlement sur l'uniforme de la milice de 1814 ordonnait aux officiers de porter un uniforme sans en préciser la nature, l'infanterie portait la tenue rouge, là encore sans plus de précision.

 

Terre Neuve:

La contribution en hommes de Terre-Neuve à la guerre de 1812 fut relativement importante. Plus de 300 hommes allèrent renforcer la marine provinciale sur les grands lacs, tandis que le régiment des fencibles de Terre-Neuve envoyait nombre de détachements pour renforcer les garnisons de Fort George, Prescott, Kingston et York. Le territoire ne fut jamais menacé mais la milice se tenait prête à la défense de l'ile.


En dehors de la ville de Saint John, la milice de Terre-Neuve n'était pas réellement organisée. La ville de Saint John possédait une unité de volontaires en charge de la défense de la ville. Cette unité d'un effectif initial de 200 hommes portait le nom de "Rangers volontaires de Saint John". L'uniforme de ces volontaires, fourni par le gouverneur de l'île, était proche de celui porté par le 60th foot : une veste verte avec 3 rangées de boutons argent, un pantalon bleu, un shako à plumet vert et des baudriers blancs. L'effectif de l'unité grossit jusqu'à atteindre 500 hommes mais devant la fin des menaces américaines sur l'île, l'unité fut dissoute en juin 1814.

 

Les Bermudes:

Cet archipel au large de Charlestown fut avant tout la grande base navale de la Royal Navy, base terminée au début de la guerre de 1812, elle fut le point de départ de plusieurs grands raids contre les côtes américaines dont celui sur Washington. Les navires devant maintenir le blocus opéraient depuis cette base tout comme nombre de corsaires. La milice de cet archipel n'avait donc qu'une seule mission : la protection de ses installations portuaires militaires. 298 navires américains furent capturés par les corsaires opérant depuis les Bermudes. Enfin les Bermudes servirent de lieu de transit pour les populations noires libérées des plantations américaines afin de s'enrôler dans la Royal Navy ou les régiments des Caraïbes ou bien s'installer dans les colonies du nord : le Nouveau-Brunswick ou Terre-Neuve.

Il est vraissemblable que les miliciens portèrent une tenue rouge identique à celle de l'infanterie britannique avec col et manches noirs. Le shako stove pipe ne fut pas disponible et la plupart des hommes durent se contenter du "Round hat". De toute manière la plupart des unités britanniques opérant sous une certaine latitude portaient ce genre de couvre-chef. La milice ne prit part à aucune action de combat durant la guerre de 1812 à l'exception de l'escorte des prisonniers américains capturés en mer.

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere