5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 23:19

 royal marines

Véritable troupe de choc de la marine anglaise, les royal marines vont se distinguer aussi bien dans les combats navals de la guerre de 1812 en tant qu'infanterie de marine embarquée, que lors des nombreux raids opérés par la royal navy sur les côtes américaines principalement durant l'année 1814.

Arrivés en Amérique du nord en juin 1813, les deux bataillons de royal marines, initialement créés en 1810, participèrent à une série de raids le long de la baie de la Chesapeake semant désordre et chaos derrière eux. En septembre les deux bataillons furent redirigés pour aider à la défense du Canada en renforçant la flotille de l'amiral Yeo. Les restes des deux bataillons furent amalgamés en un seul. Avec la chute de Napoléon et l'envoi conséquent de renforts, un troisième bataillon fut mis sur pied et envoyé en Amérique. Il fut combiné avec le 21st foot pour former la 3ème brigade lors de l'attaque sur Washington et Baltimore.
Il participa aux batailles de Bladensburg et North point. Un nouveau 2ème bataillon fut créé par L'amiral Cockburn incluant 3 compagnies de marines coloniaux. Les marines participèrent donc activement à toutes les opérations de la guerre soit en renforçant les unités au sol, soit en effectuant des raids sur les côtes ou encore en servant sur les navires.

Le 1st bataillon totalisait

2 Majors; 9 Capitaines; 14 1er Lieutenants ; 4 sous-Lieutenants ; 1 maître de solde ; 1 Adjudant ; 1 quartier-maître ; 1 chirurgien ; 1 assistant-chirurgien ; 5 sergents-chefs ; 39 Sergents ; 41 Caporaux ; 17 tambours et 559 marines.

En plus de ces effectifs le 1er bataillon se voyait attribuer 50 artilleurs du royal naval artillery rocket corps.

Le bataillon participa avec le deuxième à l'attaque sur Craney Island et Hampton puis fut dispersé sur les escadrons des lac Champlain et Ontario et fut renforcé avec les restes du deuxième bataillon également dispersé sur les lacs.

 

le 2nd bataillon totalisait :

1 Major en titre de commandant ; 1 Major ; 8 Capitaines ; 16 Lieutenants ;1  maître de solde ; 1 Adjudant ; 1 quartier-maître ; 1 chirurgien; 1 assistant-chirurgien ; 2 sergents-chefs ; 40 Sergents; 40 Caporaux ; 16 tambours et 672 marines.

chaque bataillon incluait: 1 Captaine d'artillerie ; 4 Lieutenants d'artillerie ; 4 Sergents artilleurs ; 4 Caporaux artilleurs; 6 bombardiers ; 2 tambours et 60 servants artilleurs. 164308 105039372904139 104952196246190 38819 2811988 n

l'artillerie du bataillon: 4 - 6 livres; 2 - obusiers de 5 ¼ ; 2 mortiers de 10 pouces; 2  obusier de 8 pouces.

Le deuxième bataillon participa à l'attaque sur Craney Island, Hampton, fort Oswego puis fut dispersé sur les escadrons des lacs et renforça le premier bataillon.

 

 

ci-contre à gauche sous-officier des royal marines reconnaissable à son écharpe de couleur rouge et bleu foncé autour de la taille et à son esponton : grande pique qui a pour première vocation de vérifier les alignements des hommes. Sa vocation première étant inutile sur un bateau elle servait également au combat comme arme blanche.

 

 

 

le 3rd bataillon  arrivé en 1814 totalisait :

1 Major, 4  Capitaines, 10 Lieutenants, 11 sous-lieutenants, 1 Adjudant, 1  quartier-maitre, 10 Compagnies de 100 marines, 1 compagnie de la royal marine artillery. 

  photos6

 

Le bataillon participa aux combats de Bladensburg et North point avec le nouvellement reformé 2nd bataillon (avec les premier et deuxiième).

 

L'uniforme : les royal marines portaient en  1812 l'uniforme de l'infanterie à savoir la tunique rouge et la culotte blanche avec demi-guètre. En tant que "royal" marines la couleur distinctive est le bleu, les lacets de poitrine sont doubles et de forme rectangulaire. Le chapeau est un chapeau de type "round hat" avec rebord  un plumet sur la cocarde noire côté gauche du chapeau de la couleur correspondant à la compagnie (rouge et blanc cie du centre, vert les légers et blanc pour les grenadiers). Les officiers portaient le bicorne pour les officiers supérieurs et le chapeau pour les subalternes. On notera sur la planche du dessus les petites différences existantes entre les chapeaux des compagnies du centre et les compagnies d'élite

Ft George05a[1]

 

 

 

ci -contre à gauche : 3 reconstituteurs en tenue de royal marines à Fort George , les chapeaux à plumet blanc et rouge indiquent qu'il s'agit d'une compagnie du centre, le large pantalon blanc a remplacé la culotte blanche et est mis par-dessus les chaussures. La distinctive bleu foncé des régiments royaux donne toujours l'impression d'être noire.

 

 

 

 

 

 

L'artillerie des royal marines ne pouvant utiliser un uniforme rouge trop salissant utilisa un uniforme bleu foncé avec col et manches rouges sans lacet et un calot en guise de couvre chef. Cette tenue s'apparente a une "fatigue jacket" utilisée pour les corvée. Il est possible que les artilleurs des royal marines aient utilisé dès 1814 la tenue de l'artillerie à pied bleu foncée avec revers et manches rouges mais sans lacets. En 1816 cette tenue fut officiellement adopté (comme le sergent sur la planche) Le shako fut choisi à la place du chapeau. Ce fut le fatigue cap qui fut utilisé lors des raids de la baie de la Chesapeake. Les officiers conservaient la tenue rouge des royal marines.

 

 

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere