8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 10:59

royalmarines

Les Royal Marines ont été étudiés en détail ici : Les royal marines dans la guerre de 1812

Le corps des Royal Marines date de 1664 et était à l'origine le régiment maritime à pied du duc de York puis régiment du Lord grand amiral, son appellation de Royal Marines date de 1802.

Véritable force d'assaut de la Royal Navy, les Royal Marines totalisaient en 1814 plus de 31000 hommes soit presque autant que l'armée américaine régulière. Chaque vaisseau, du Sloop au navire de ligne de premier rang, emportait un détachement de Royal Marines. Sur les plus petits vaisseaux il s'agissait d'une vingtaine d'hommes, sur une frégate il y avait entre 30 et 45 hommes, sur un vaisseau de ligne cela pouvait monter jusqu'à une compagnie entière de 104 hommes.

RM Post Cards1RM009

Des bataillons permanents furent instaurés en fonction des zones géographiques en Afrique du Sud, à Malte, en Egypte etc.. en plus de ces bataillons, il fut adjoint 3 bataillons pour le service à la mer, ce sont ces trois bataillons qui combattirent en Amérique du Nord.

ci-contre un royal marine lors de l'attaque du fort Oswego en 1814 sur les bords du lac Ontario.

 

En plus des troupes d'infanterie, 4 compagnies d'artillerie de marine furent créées pour soutenir les troupes au sol. Les compagnies de Royal Marines furent envoyées au Canada sur le lac Ontario, puis en 1813-1814 elles opérèrent le long des côtes américaines lors des nombreux raids en Virginie, Georgie, Caroline, Maryland. Elles furent impliquées dans les combats de la campagne de la Nouvelle-Orleans et sur les côtes sud des Etats-unis.

Enfin alors que la guerre était déjà diplomatiquement terminée, et après la bataille de la Nouvelle-Orléans en janvier 1815, les royal marines attaquèrent la Georgie à Point Peter et Sainte Mary.

En 1816, le nombre des effectifs tomba à 6222 hommes.

 

La planche :

L'uniforme des royal marines est en 1812 le même que celui porté par l'infanterie, à la différence près que la tenue n'affiche que 8 boutons au lieu de dix sur la poitrine. En tant que"Royal" Marine, la couleur distinctive est le bleu foncé et les boutons sont couleur métal blanc. Ces derniers sont disposés en paires et leurs lacets se terminent par un bout carré. Le pantalon large blanc est préféré à la surculotte blanche dans les missions et pour le service quotidien. Les chapeaux sont des chapeaux à bords légèrement relevés entourés à leur base d'un tissu blanc et surmontés d'une cocarde noire avec un plumet rouge et blanc. Certaines sources indiquent des plumets verts et entièrement blancs pour les compagnies de flanc mais il n'est pas sûr que ces unités aient existé de manière permanente en dehors des bataillons. La présence de Wings n'est pas avérée pour ces compagnies si tant est qu'elles aient effectivement existé durant les guerres napoléoniennes.

RM Post Cards1RM008

Les tambours portaient la même tenue que la troupe avec des wings bleus et des lacets supplémentaires rehaussés de l'insigne des Royal Marines.

Les sous-officiers portaient l'écharpe rouge à bandeau central bleu, l'épée et les chevrons sur le bras droit.

Les officiers portaient la tenue écarlate avec écharpe, boutons et épaulettes couleur or, "round hat", épée pantalon ou culotte avec bottes ou demi-guêtres. Les lacets ne semblent pas avoir été portés sur les tenues des officiers subalternes.

ci-contre un soldat des royal marines dans la tenue avec longues guêtres et culotte blanche. Cette tenue était remplacée par le pantalon large blanc au combat. Spécialistes des coup de main, les Royal Marines ont assis leur réputation durant toute l'histoire de leur corps

 

De nombreux esclaves noirs en fuite rejoindront les forces anglaises et plusieurs compagnies du 3rd bataillon recrutèrent parmi ces hommes. Ils portèrent le plus souvent la tenue blanche légère utilisée par temps chaud. En fait une veste de lin avec col et manche bleu foncé et un pantalon blanc large.

Le détachement des artilleurs de la marine affecté au Royal Marines servit durant la campagne de la Chesapeake, ils étaient habillés avec une veste bleu foncé à col et manches rouges, sans lacets et avec boutons jaunes. Le plus souvent le calot ou "fatigue cap" était porté en lieu et place du "round hat" ou du shako "belgic". En 1816, l'uniforme des artilleurs des Royal Marines fut celui de l'artillerie à pied anglaise veste bleue à lacets jaunes, "belgic shako" et pantalon gris.

 

"Per Mare Per terram" : par mer et par terre est leur devise depuis 1785, les Royal Marines sont encore de nos jours une des forces d'élite de l'armée britannique respectée et reconnue par tous.

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere