/ / /

    Après l'échec des Américains durant la campagne de Détroit, le général Brock avait néanmoins toujours deux autres armées américaines qui menaçaient le Canada et devait faire face maintenant à l’armée de Van Rensselaer .

 

Ce dernier était un général de milice et n’avait aucune expérience de militaire d’active, il avait 900 troupes régulières et 3000 miliciens sous ses ordres à Lewinston , 1650 réguliers et 400 miliciens à Buffalo, 1300 réguliers de plus à fort Niagara. Le plan de l’armée du centre était de capturer Queenston et ses hauteurs afin de commander la rivière Niagara. L’attaque commença le 13 octobre la première vague composée de 300 hommes du 13éme régiment et un nombre égal de miliciens s’empara des crêtes et repoussa

Brockdeath.jpg

des éléments du 49th foot à la baïonnette. Brock rassembla rapidement une force de combat qu’il mena lui-même dans une contre-attaque. Mais le feu de mousqueterie américain repoussa l’attaque canadienne et Brock tomba mortellement blessé.

 

 

 

 

 

Les Américains se renforcèrent bien que les miliciens de New-york refusèrent d'aller plus avant arguant du fait qu’ils ne pouvaient pas servir en dehors du sol américain. De leur côté loin d’être découragés, les Anglo-Canadiens se renforcèrent également et le Major général Roger Sheaffe prit le commandement en remplacement de Brock et lança une attaque sur le flanc des Américains avec le 41th, des éléments de la milice du 5th, du 4th et du 1st lincoln ainsi que de l’artillerie de la milice. Fatigués, sans renfort et sous le feu toute la journée, les Américains se rendirent. Néanmoins l’attaque principale se poursuivit sous les ordres du général Smyth mais ce dernier se révéla incapable d’organiser la traversée du Niagara et son armée battit également en retraite vers le sud. L’armée du centre avait elle aussi échouer dans sa tentative d’invasion.

 

La dernière attaque américaine sous les ordres du général Dearborn débuta vers Plattsburg afin d’attaquer Montréal mais la milice canadienne stoppa son avant-garde au village de Champlain. La milice américaine comme à Queenston, refusa d’aller plus avant et ainsi se termina la tentative d’invasion de l’armée du nord. L’année 1812 se terminait sur un échec total pour l'US army.

Henry_Dearborn.jpg

 

 

 

 

 

 

ci contre à droite le général Dearborn

Partager cette page

Published by

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere