/ / /

La guerre de 1812 allait se déplacer vers le centre du pays, En 1813 un nouveau théâtre d’opération allait s’ouvrir en Alabama. Inspirés par l'éloquence ardente du chef Shawnee Tecumseh et de leurs propres chefs religieux, les Creek des villes hautes, connus des blancs sous le nom de « Bâtons-Rouges » (Red Sticks), ont cherché à résister par les armes à l'hégémonie des Blancs et aux programmes « de civilisation » administrés par l' agent indien des États-Unis Benjamin Hawkins.

Les chefs Red Sticks William Weatherford (« Aigle Rouge »), Peter Mc Queen etandrew jackson Menawa se sont violemment opposés aux Creeks des villes basses menés par william MC Macintosh et alliés aux Américains.

 Le 30 août 1813, les Red Sticks menés par Aigle Rouge attaquèrent l'avant-poste américain de Fort Mims près de Mobile en Alabama, où les Américains blancs et leurs alliés indiens s'étaient réfugiés. Les Red Stick ont conquis le fort et ont massacré les prisonniers, y compris les femmes et les enfants. Près de 250 personnes ont été tuées et ce massacre a provoqué une panique qui s'est propagée tout le long de la frontière du sud-ouest américain. En réponse au massacre de fort Mims, le Tennessee, la Georgie et le territoire du Mississippi envoyèrent des troupes en territoire Creek.

 En infériorité numérique et mal armés, les Red Stick menèrent un combat désespéré depuis leurs bastions du désert. Le 27 mars 1814, le général de la milice du Tennesse, Andrew Jackson, aidé par le 33th US infantry ainsi que des alliés Cherokee et...Creek, a finalement écrasé la résistance des Red Stick à la bataille de Horseshoes Bend sur la  rivière Tallapoosa.

 

 Bien que les Red Sticks aient été écrasés (environ 3 000 Creeks des villes hautes ont péri dans cette guerre), la résistance Creek dura plusieurs mois. En août 1814 épuisés et mourant de faim, ils se rendirent à Jackson à Wetumpka (près de l'actuelle ville actuelle de Montgomery en Alabama). Le 9 août 1814, les Creeks furent contraints de signer le traité de fort Jackson, qui mit fin au conflit et imposa au peuple Creek la cession aux États-Unis de 20 millions d'acres (81 000 km²) de terre, soit plus de la moitié de leurs possessions territoriales bataille d' Horseshoe Bendhéréditaires.

 

Même les Creeks qui combattirent aux côtés de Jackson furent obligés de céder du territoire, car Jackson les jugea responsables de la rébellion des Red Sticks. Ce traité a ouvert la porte à l' Alabama fever, qui voit la population du territoire de l'Alabama multipliée par 12 entre 1810 et 1820. L'État de l' Alabama fut ainsi incorporé aux États-Unis en 1819.

 

 

Partager cette page

Published by

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere