/ / /

L'objectif des Américains restait la prise du haut Canada et l'investissement des rives du lac Ontario. Le major général américain Henry Dearborn lança les généraux Winder et Chandler et leurs 3500 hommes (dont 250 cavaliers du 2nd light dragoon et 9 pièces de campagne ) vers la ville de Stoney Creek (ontario) début juin 1813. Arrivés près de la ville ils installèrent leur campement non loin de là.


 Encore une fois, comme à Frenchtown, les Américains firent preuve de négligence dans l'installation de leur campement et surtout dans sa défense. Les sentinelles étaient peu nombreuses et mal placées, le campement était bordé par une forêt qui limitait sa profondeur de tir et surtout couvrait un éventuel agresseur.

Un habitant de la région, Billy Green, recueillit des informations précieuses sur les positions américaines et rejoignit rapidement les lignes britanniques établies à Burlington afin de transmettre ces informations vitales.

D'abord méfiants, les Anglais se rendirent à l'évidence :  les informations de Green étaient justes et elles offraient une chance aux forces anglaises de prendre le dessus sur leur adversaire malgré une infériorité numérique patente.


700 hommes de 5 compagnies du 49th et la compagnie légère du 8th foot traversèrent la forêt et attaquèrent à 2h00 du matin le camp américain.

Les sentinelles américaines furent rapidement mises hors d'état et les troupes anglaises pénétrèrent dans le camp passant à la baïonnette tous les hommes qu'elles rencontraient.  Alertés par les coups de feu, les Américains se réveillèrent et se rendirent compte que leur campement grouillait de soldats ennemis. Le régiment de dragons légers chragea le 49th foot mais après l'avoir traversé mit le désordre dans le 16th us infantry qui venait à peine de se mettre en ligne pour contre-attaquer les     Anglais.stoney creek

Dans la confusion, des coups furent échangés entre troupes amies.  Les soldats anglais profitant de la confusion s'emparèrent des canons ennemis et des deux généraux Winder et Chandler. Privées de leur chef et de leur artillerie les troupes américaines furent dans la plus complète désorientation. Après 3/4 d'heure de combat nocturne, les britanniques se replièrent emportant avec eux leur précieux butin au prix de 23 tués et 134 blessés. Les Américains eurent 55 tués et blessés et une centaine de disparus mais surtout une partie de  leur artillerie et les deux généraux adjoints de Dearborn avaient été capturés.

En ayant affronté une armée 5 fois plus nombreuse, les Anglais venaient de remporter un succès certain sur les Américains anéantissant toute chance de poursuite d'une invasion du Canada.

 

Devant ce désastre, le général Dearborn ordonna le repli vers fort George ; mais son armée diminuée subit tout le long de la route des attaques continuelles de la part des troupes légères ennemies et de l'escadron naval de l'amiral Yeo (qui en outre avait bombardé et détruit le camp d'approvisionement provisoire des     Américains en amont de Stoney Creek).

Partager cette page

Published by

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere