/ / /

Fort Bowyer reddition

Le siège de fort Bowyer marque un point relativement méconnu de la guerre de 1812 : il s'agit du dernier combat terrestre de la guerre. Le fort subit un premier siège en septembre 1814 mais la petite garnison (120 hommes) réussit contre toute attente à stopper et repousser la force d'invasion anglaise détruisant un navire et en endommageant un autre. La flotte anglaise, battue, quitta la zone pour débarquer le corps expéditionnaire près de la Nouvelle-Orléans.

 

Le second siège fait suite à la bataille de la Nouvelle-Orléans où l'armée anglaise d'élite du général Packenham fut sévèrement battue et perdit un nombre énorme de soldats ( le plus gros désastre humain de la guerre : 2600 morts, bléesés et disparus.

Situé près de la ville de Mobile en Alabama, il fut construit après le départ forcé des Espagnols en 1813. Fort relativement modeste il était fait de remblai de sable et de bois. Son but étant de protéger la baie de Mobile contre toute incursion de la marine anglaise. La garnison comprenait 370 hommes et 22 canons dont 3 pièces lourdes de 32 livres (8 x 24 livres, 6 x 12 livres et 5 x 9 livres). Les soldats du fort appartenaient en majorité au 2nd US infantry.

 En raison de l'importance de la ville de Mobile, la garnison avait été renforcée par des éléments des 39th et 3rd us infantry ainsi que de la milice totalisant 1000 hommes et pouvant aider au besoin la petite garnison du fort Bowyer.

 

La flotte anglaise de l'amiral Cochranne après avoir réembarqué le corps en retraite depuis la Nouvelle-Orléans, mit le cap sur la baie de Mobile afin de débarquer une force d'attaque près du fort Bowyer.

Après avoir fait une rettraite en bon ordre l'armée anglaise débarqua 1000 hommes des 4th, 21st et 44th foot à l'est du fort dans le but de s'en emparer afin de couper le commerce maritime de la Louisianne qui passe par la ville de Mobile.

Après s'être approchés à moins de 150 mètres des positions américaines, les Anglais commencèrent à creuser des tranchées afin d'installer leur ligne de siège. Rapidement renforcés par des élément des royal marines , des artilleurs et des ingénieurs, les Anglais s'établirent solidement autour du fort en ayant subi des pertes légères (une dizaine de tués). L'artillerie britannique comprenait 4 pièces de 18 livres, deux de 6 livres, deux obusiers de 8 pouces, 3 de 5.5 pouces, deux mortiers de 4.4 pouces des roquettes de 6 et 12 livres. Les travaux de siège anglais étaient sous le feu continuel des canons américains guidés par un observateur perché au sommet du mât des couleurs du fort. Le 85th foot arriva en renfort depuis l'ile aux dauphins afin de fournir un appui supplémentaire si le tir d'artillerie se révélait incapable de percer les défenses ennemies.

 

Les travaux terminés le fort allait pouvoir subir un tir de barrage dévastateur. Après un duel d'artillerie, les Anglais proposèrent aux Américains de se rendre. Le commandant du fort,  William Lawrence accepta pour éviter un massacre inutile de ses hommes mal protégés. Les pertes des deux côtés avaient été légères et le siège avait duré 5 jours.

Après avoir rendu les honneurs de la guerre à la garnison, les Anglais prirent possession du fort et des couleurs du 2nd us infantry (exposées aujourd 'hui au Royal Chelsea Hospital). Les forces américaines de Mobile en route pour dégager le fort, apprirent par des prisonniers sa chute et firent demi-tour se préparant à l'inévitable attaque anglaise. Mais un bateau venu d'Europe ( le HMS Brazen) apporta la nouvelle du traité de Gand et de la fin du conflit. Les Anglais réembarquèrent pour l'Europe, la guerre de 1812 était réellement terminée.

Partager cette page

Published by

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere