23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 06:56

marines1812

Je profite du nouveau format de planche en provenance du site des uniformes de la campagne de Belgique pour placer à l'honneur le corps des fusilliers marins des Etats-Unis connu sous le nom de US marines.

L'uniforme porté par les US marines durant la guerre de 1812 est l'uniforme adopté en 1810.

 

Cet uniforme est semblable dans le style à l 'uniforme de l'infanterie américaine règlement 1810 avec le luxe de lacets qui le caractérise.

 

Sur la planche de gauche à droite nous avons un premier lieutenant reconnaissable à son épaulette or sur l'épaule droite. Les officiers du US marines portent le bicorne et non le shako. En grande tenue les officiers portent l'écharpe rouge autour de la taille ; une culotte blanche avec bottes et une épée courbe complètent le tout. Le "coatee" bleu est fermé par une double rangée de boutons or avec lacets dorés en V de même que sur les manches et les basques 3 boutons avec lacets les uns au-dessus des autres.

 

Les hommes de troupe utilisent le même uniforme mais la description est moins claire quant aux éventuels lacets sur les manches et le col. Il se pourrait que les hommes aient affiché un uniforme semblable à celui des officiers mais les lacets dorés étaient remplacés par des lacets jaunes et les boutons or par des boutons laiton ; mais il se peut qu'ils aient  porté un uniforme sans lacets aux manches et au col. De gauche à droite un soldat en tenue avec et sans lacets, un soldat avec pantalon guêtre porté dans la garnde tenue, un soldat en pantalon large porté au-dessus des guêtres et un sergent avec ses épaulettes de laine jaunes plus étroites que les épâulettes des soldat de l'infanterie américaine. Le sergent ne porte pas d'écharpe de laine rouge autour de la taille comme ses collègues de l'infanterie.

 

En-dessous différents insignes portés par les officiers, la plaque de shako de la troupe (avec dans la partie supérieure de l'insigne la devise du corps "fortitudine"), les baudriers exclusivement blancs du corps et un exemple de ce à quoi pouvait ressembler une gourde des marines avec le marquage USM ( us marines ).

Repost 0
Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 06:52

 

plancheusinfanterie1812

Déjà présenté dans un article précédent ( L'uniforme 1810 / 1812 : la transition ) je profite du travail d'Alexis Cabaret pour faire une nouvelle présentation de cette tenue qui sera si difficile à mettre en place dans l'armée américaine faute de moyens logistiques et de fournitures suffisants pour approvisionner tous les régiments.

La planche : de gauche à droite :

capitaine reconnaissable à son épaulette placée à droite, en culotte blanche et bottes, tambour aux couleurs inversées avec un pantalon guêtre qui disparaîtra en 1813 car jugé peu commode sur le front canadien et remplacé par un pantalon plus simple que les soldats porteront guêtres au-dessous ou au-dessus. Soldats avec pantalon guêtre blanc pour la tenue été et  bleu pour la tenue d'hiver, le pantalon bleu était surligné de blanc sur le côté.

 

les deux derniers sont un caporal avec épaulette blanche sur le côté droit et un sergent avec deux épaulettes blanches, la ceinture de laine rouge et une épée droite en plus de la baïonnette de son fusil.

 

La plaque de shako fut fournie avec difficulté, les 7 premiers régiments parfaitement équipés ne connurent pas ce genre de problème et offraient l'aspect montré sur cette planche, il en va différement pour les autres régiments levés en 1812 qui outre des uniformes dépareillés auront des problèmes pour fournir des plaques de shako à leurs hommes. Le baudrier pour la giberne M1808 est blanc pour les 7 premiers régiments et vraisemblablement noir pour tous les autres, il est porté avec un baudrier porte-baïonnette. Le havresac est de couleur bleu ciel avec des inscriptions rouges ou marron-rouge dans un ovale blanc ou directement sur le sac. 

l'uniforme réglementaire vu de profil avec col et manches rouges, lacets blancs de poitrine autour d'une simple rangée de boutons couleur métal, les pattes d'épaule sont de couleur bleue ou de couleur  bleue surlignées de blanc.

Repost 0
Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 14:31

plancheusinfanterie1813

Conscients des grosses difficultés d'approvisionnement des unités  et devant faire face à des problèmes croissants pour se fournir en tissu bleu et surtout rouge, les Américains mirent en place plusieurs mesures pour essayer de régler cette situation délicate.

 

De nombreux régiments ne pouvant se fournir en uniformes bleus réglementaires ont dû se contenter de tenues aux couleurs disparates allant du noir au marron. Callendar Irvine, commissaire général aux armées, proposa au gouvernement une première réforme concernant l'uniforme : le galonnage blanc de poitrine devait être envoyé séparément aux unités afin que ces dernières procèdent sur place à leur mise en place sur les tenues, dans le but de faire gagner du temps à la manufacture de vêtements de Philadelphie, dépassée par le nombre toujours croissant d'uniformes à réaliser.

 

Devant l'impossibilité pour nombre d'unités de faire ce travail, l'abandon pur et simple du galonnage de poitrine fut décidé et au début de février 1813 un nouvel uniforme fut proposé. Il demeurait bleu avec col et manches rouges et une seule bande de boutons en métal blanc sur la poitrine mais dépourvu de lacets blancs. Seul le col conservait des lacets blancs et un passepoil blanc sur le pourtour. Mais l'uniforme 1813 n'allait pas durer très longtemps.

 

En avril 1813, devant les problèmes induits par le blocus anglais pour obtenir du tissu bleu et surtout rouge, le col et les manches devinrent bleus également donnant un uniforme entièrement bleu. Le col conservait néanmoins son galonnage blanc. La pénurie en tissu rouge était telle que les tambours de l'US army reçurent en guise de tenue des uniformes anglais capturés par un corsaire américain et qui étaient destinés au 104th regiment of foot. Seuls les boutons furent changés ; le reste de l'uniforme anglais était conservé ; c'est pourquoi certains tambours ont des tenues avec un col et des manches jaune chamois et non rouges.

 

La planche :

Les hommes sont figurés avec le shako "tombstone" mais le shako " felt cap " pouvait tout aussi bien apparaître car en 1813 il était encore largement répandu. Petite fantaisie, le shako surligné de blanc qui fut introduit dans certaines unités mais qui disparut pour laisser la place à un sako sans liseré, la sobriété uniformologique était de mise dans l'armée américaine.

Le capitaine (épaulette isolée à droite ) est dans la petite tenue de service avec la culotte blanche et les bottes à la hongroise. Il porte l'écharpe de commandement autour de la taille et l'épée ; un manteau enroulé était parfois porté en travers de la poitrine. Le tambour porte la tenue rouge galonnée de blanc, il semble que les tambours aient continué à porter des lacets plus longtemps sur la poitrine et les manches que la troupe.  L'uniforme des tambours deviendra entièrement rouge par la suite avec le col galonné de blanc mais sans lacet de poitrine (voir la planche sur les uniformes de l'infanterie américaine de 1814).

Les hommes portent la tenue réglementaire de février 1813 avec baudrier noir pour les régiments récents et blanc pour les 8 premiers. Le pantalon blanc en été et bleu en hiver est toujours d'actualité mais le bleu sera bientôt remplacé par le gris faute de mieux. Les caporaux et sergents gardent les attributs dus à leur grade ( épaulettes de laine blanche) épée droite et écharpe rouge pour le sergent ; les pantalons sont larges et ont remplacé les pantalons guêtres inadaptés aux terrains nord-américains.

Les havresacs montrés ici sont des exemples de ce que l'ont pouvait trouver sur le dos de ces hommes, des modèles français étaient parfois utilisés ( car à la mode depuis la guerre d'indépendance ).

Repost 0
Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 14:52

Grâce au fantastique travail de reconstitution unifomologique d'Alexis Cabaret sur son site :

banniere

je vais pouvoir fournir des planches d'une autre qualité et plus attrayantes sur les uniformes de la guerre de 1812.

La première de cette nouvelle série concerne l'infanterie américaine de la fin de la guerre avec le règlement 1814 qui définit l'uniforme de l'infanterie américaine pour fin 1814 et 1815.

Je vous engage dès à présent à consulter le site d'Alexis qui est une mine d'informations sur les armées de la campagne de Waterloo et notamment les troupes britanniques dont beaucoup de régiments ont participé à la lutte contre les Français et les Américains.

Un grand merci donc à Alexis pour son aide et son aimable autorisation d'utilisation et transformation de ses planches.

 

 

  plancheusinfanterie1814

La  première planche nouvelle formule représente l'infanterie américaine pour la période 1814/1815

(pour plus de détails voir L'uniforme de 1813 de l'infanterie américaine.    )

Le nouvel uniforme bleu est très sobre, sans galonnage blanc à l'exception du col. Les manches et le col sont uniformément bleus

Le pantalon bleu d'hiver a été remplacé par un pantalon gris pour cause de manque de tissu bleu et qui est réservé à la veste.

Les demi-guêtres noires sont portées avec un pantalon à larges pans plus commode

Le shako "tombstone" garde son plumet blanc et sa cocarde mais la plaque de grande taille est remplacée par une plus petite. Les officiers conservent les bottes mais peuvent également porter le pantalon large par-dessus ; pour les sous-officiers pas de changement particulier : les caporaux et sergents ont toujours des épaulettes de laine blanche mais seul le sergent possède une  écharpe rouge autour de la taille et, en plus de son mousquet et de sa baïonette, emporte une épée droite.

Repost 0
Published by SPAD - dans communauté
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 07:10

20060720112003

Le fort Mc Henry, fut construit après la guerre d'indépendance américaine ; sa construction en étoile à cinq branches est le fait de l'ingénieur français Jean Foncin. Le fort a été placé sur la péninsule de "Locust Point" pour défendre et interdire l'accès de la baie de Baltimore, important port de la côte Est.

20060720112226

 

 

ci-contre une copie de l'énorme drapeau américain hissé durant la bataille de 1814 ; au premier plan on aperçoit un canon de campagne américain dans sa livrée typique "gris bleu"

 

 

 

 

 

 

 

Le fort se présente sous la forme élégante de cinq bastions disposés en étoile et entourés d'un fossé. Les bastions sont maçonnés et disposent de 4 canons (la plupart sont des pièces de 36 livres données par les Français) et des remblais extérieurs pour des positions d'artillerie ont été installés afin d'augmenter sa puissance de feu.

 

Le port de Baltimore est un important centre naval pour les opérations des corsaires américains ainsi que  le commerce maritime. Bien que considérablement gêné par le blocus naval mis en place par les Anglais dès 1812/1813, il devint évident que ce port serait tôt ou tard une cible des nombreux raids menés par la royal navy. A cet effet un renforcement de l'artillerie du fort fut mis en place.

20060810151123

 

vue de la péninsule de "Locus Point", on voit bien la forme étoilée du fort qui empêchait par ses feux d'artillerie tout passage vers le port de Baltimore. Chaque bastion était pourvu de pièces de 18 à 24 livres. Durant la bataille de 1814, 28 membres de la garnison (dont une femme) furent blessès ou tués.

 

 

 

 

 

Le fort dut sa célébrité dans la guerre de 1812 à l'épisode du bombardement de septembre 1814 qui s'inscrit dans le cadre de la bataille de Baltimore. La royal navy alors en opération de raids dans la baie de la Chesapeake décida de mener une attaque d'envergure contre la ville de Baltimore. Combinant ses efforts avec un assaut au sol, les Anglais devaient faire sauter le seul verrou naval qui bloquait le passage à leur flotte vers le port américain : le fort Mc Henry.

 

Après la bataille de North Point, les Anglais décidèrent de mener un assaut sur les fortifications de Baltimore et de raser le fort Mc Henry au moyen d'un navire lance fusée (HMS Erebus) et de navires équipés de mortiers.

 

Les plus gros canons américains du fort, des 38 livres, avaient une portée d'environ 2.4 km alors que les fusées congève déjà très imprécises peinaient à dépasser les 1.75 kilomètres ; quant aux mortiers, leur portée était encore plus faible.

 

Durant 25 heures, ils bombardèrent le fort et sa garnison mais la grande distance et le manque de munitions finirent par avoir raison des vues britanniques sur Baltimore. Les dégâts des deux côtés furent faibles ; le HMS Erebus devant s'approcher pour effectuer ses tirs fut mis à mal et commença à dériver et dut quitter la zone de tir. La garnison qui rendait coup pour coup ne céda pas et fit savoir à l'envahisseur sa détermination en hissant un gigantesque drapeau américain qui frappa l'imagination d'un certain Francis Scott Key qui écrivit un poème, le "Star Spangle Banner", à cette occasion. Ce poème glorifiant la bannière étoilée, devint l'hymne américain en 1931.

On ne compte qu'un coup au but sur la poudrière du fort qui par chance n'explosa pas et la flotille anglaise reçut également un coup au but sur le HMS Erebus qui enregistrait la seule perte (1 blessé) de la bataille côté anglais.


 

Après avoir subi un tir de 1500 à 1800 projectiles, le fort ne fut que faiblement endommagé.

mchenry26

ci-contre un boulet explosif tiré par un des mortiers embarqués sur les navires anglais qui tirèrent sur le fort ; malgré le grand nombre de projectiles tirés, les dégâts furent relativement faibles, les fusées congrève se révélant inefficaces contre les parties maçonnées et les remblais du fort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fort fut ensuite utilisé comme prison durant la guerre de sécession, comme hôpital pendant la première guerre mondiale et comme base de gardes-côtes durant la seconde.

Le fort est aujourd'hui un monument national et est un des sites touristiques importants du Maryland. Tous les ans en septembre, la ville de Baltimore célèbre le "defender day" commémorant la victoire de 1814. 

1812-4-42-Fort-McHenry-Peter-Rindlisbacher

 

 

Ci contre : la nuit du bombardement fut plus spectaculaire qu'efficace malgré l'utilisation intensive de fusées et de mortiers. Les grandes distances de tir empêchaient toute précision dans les tirs tant américains qu'anglais.

 

 

 

 

 

 

La garnison du fort durant le bombardement de 1814 sous les ordres de George Armistead était composée de soldats du corps of artillery 60 artilleurs, du corps d'artillerie de milice du Maryland (175 hommes), de marins de la flottille de la Chesapeak ( 60 marins), des "sea fencibles" ( 110 hommes ), de soldats du Maryland fencibles (rattaché au 1st militia artillery of maryland", d'une comapgnie du 12th us infantry ( 110 hommes), 2 compagnies du 36th us infantry regiment  ( 255 hommes ), 2 compagnies du 38th us infantry regiment ( 200 hommes ) et de volontaires civils ( 75 hommes ).

Soit une garnison pour le 13 et 14 septembre 1814 de 1010 hommes.

Repost 0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 08:51

17th

Le 17th régiment de l'infanterie américaine fut levé le 11 janvier 1812 dans le cadre d'une augmentation des effectifs de l'armée américaine qui devait atteindre 25 régiments. Le 17th fut le second régiment recruté dans le Kentucky après le 7th Us infantry regiment. Organisé en 1 bataillon de 10 compagnies, il recruta environ 400 hommes. Le régiment fut initialement assigné à l'armée du nord-ouest sous le commandement du général Winchester et participa aux opérations qui visaient à reprendre le secteur de Détroit aux forces anglaises. Depuis l'implication des tribus indigènes au côté des Anglais, les troupes américaines organisaient régulièrement des représailles sur les villages indiens. Mais l'opération sur Détroit tourna au désastre lors de la confrontation contre les Anglo-Canadiens le long de la rivière Raisin.

 

Le régiment combattit à la bataille de Frenchtown où il subit des pertes très lourdes (119 hommes tués ou blessés et 60 prisonniers). Le reste du régiment fut envoyé vers fort Meigs où il soutint le siège d'avril à mai 1813. Il effectua une sortie avec le 19th régiment pour attaquer une batterie anglaise le 5 mai 1813 ; il captura 41 artilleurs et réduisit la batterie au silence pour le prix de39 tués et 90 blessés.

Lors du siège du fort Stephenson, une compagnie du 17th sous les ordres du capitaine James Hunter qui était la principale garnison du lieu, infligea une centaine de pertes aux assaillants tant blessés que tués.

Le régiment, en sous-effectif, fut combiné avec le 19th, le 26th et le 28th pour reformer les 17th et 19th US infantry regiments.

L'unité fut ensuite divisée pour être répartie dans les différents forts des régions de l'Ohio, du Michigan et du Haut Canada.

Plusieurs compagnies combattirent à Mackinack Island en 1814 pour tenter de reprendre le fort aux mains des Anglais qui l'avaient capturé dès le début du conflit. La tentative échoua et le régiment déplora la perte de 5 morts et 19 blessés. D'autres détachements furent envoyés à Fort Erié où ils soutinrent le siège en août 1814.

Le 17th régiment fut finalement amalgamé en mai 1815 avec le 1st, 13th, 24th, 28th, 33rd US infantry regiments pour former le nouveau 3rd US infantry regiment.

Ayant souvent combattu en petits détachements notamment dans de nombreux sièges, le régiment obtint  des honneurs de bataille pour sa défense du fort Erié et Stephenson.

 

TPW27 - War of 1812, 17th United States Infantry at the Rai

 

ci contre : illustration de Don Troiani :un soldat du 17th durant la bataille de la rivière Raisin ; il porte un uniforme entièrement brun pâle sans lacet au col ni aux manches, la bordure du col est de couleur jaune ce qui semble étrange puisque les cols seront bordés le plus souvent de blanc et parfois de noir.  

 

L'uniforme:

Le 17th regiment fut l'un des plus mal lotis en guise de tenues ; comme beaucoup de régiments récents il ne put se procurer l'uniforme réglementaire bleu et dut se contenter de coatee ou de simples vestes "jacket" marron, bleus, noirs, de veste "drab" grises avec des pantalons guêtres de couleurs gris, marron, "drab", bleus, blancs. Les jeunes recrues de 1812 recevant là encore un uniforme entièrement blanc en lin inadapté à l'hiver. C'est malheureusement parfois dans cette tenue que les soldats du 17th affronteront les Anglais à la bataille de Frenchtown.

Une fois réparties dans les forts, les différentes compagnies du 17th durent recevoir un panel encore très varié d'uniformes. Il ne semble pas que le 17th ait perçu les nouveaux shakos "tombstone" en avance de phase à la différence des 15th et 16th us regiment.

 

LA PLANCHE :

figure sur la planche de gauche à droite un uniforme en lin blanc pour les troupes situées sous une certaine latitude et aussi fourni aux jeunes recrues début 1812, parfois les shakos étaient exempts de plaque frontale  faute de moyens suffisants. Le coatee marron du soldat suivant a dû côtoyer les coatee gris, noirs ou bleus faisant du 17th l'un des régiments les plus "colorés" de l'US army au début de la guerre. Certains soldats portaient des "battle jacket" de couleur "drab" ou terne aussi bien la veste que le pantalon guêtre lors de la bataille de la rivière Raisin. Le tambour est revêtu d'un uniforme capturé du 104th regiment of foot avec juste les boutons qui ont été changés, les manches et cols sont restés de la couleur "chamois" voire blanc du régiment anglais d'origine. Le sergent est équipé d'un coatee bleu avec son écharpe et ses épaulettes de laine blanche, le shako pouvait être du type "felt cap" ou tombstone fin 1813, le pantalon normalement blanc ou bleu est ici de couleur terne. Les deux derniers - soldat et officier - sont en tenue réglementaire 1813 perçue par les régiments américains fin 1814 ; mais le soldat pouvait tout aussi bien porter un coatee gris à la place du bleu foncé.

 

 Fin 1814 le régiment  certainement dû recevoir l'uniforme bleu simplifié qui équipera l'ensemble de l'armée américaine ainsi que des tenues grises spécialement confectionnées pour les unités sur la frontière canadienne.

us22th

 

ci-contre : l'uniforme gris adopté à la fin de la guerre a failli devenir l'uniforme réglementaire de l'US army, pour finalement laisser la place au traditionnel uniforme bleu foncé. Cette uniforme était en tout point semblable à la tenue réglementaire 1813 hormis la couleur.

Comme de nombreux régiments le long de la frontière canadienne, le 17th Us infantry regiment fut vraisemblablement équipé en partie d'une telle tenue avant de toucher l'uniforme bleu comme la plupart des régiments américains fin 1814, début 1815.

 

 

 

 

 

 

 

 

17th1812

ci contre : illustration de Darby ERD : soldats du 17th Us infantry et milicien de l'Ohio. Le soldat de droite porte la tenue été des nouvelles recrues en lin blanc, parfaitement inadaptée à l'hiver canadien, le soldat de gauche est un caporal en tenue bleue à col et manches rouges fin 1813. Notez le pantalon brun pâle en lieu et place du blanc ou du bleu réglementaire.

Ils sont apparemment en garnison dans un des forts du Nord-Ouest.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 07:56

ftGeorge

Suite à l'abandon du fort Niagara après le traité de Jay par les Anglais, l'embouchure nord de la rivière Niagara se trouvait compromise pour les Britanniques en cas de nouveau conflit avec les     Américains. La rivière Niagara permettait les communications entre le lac Ontario et le lac Erié ; laisser cet important axe fluvial sous la menace de canons américains était inacceptable. Un fort de grande capacité et situé face au fort Niagara devenait une nécessité impérieuse ; ce fut le fort George.

blockausfortgeorgeci-contre vue des blockhaus à l'intérieur du fort , chacun d'eux pouvait abriter 40 hommes

Le fort George fut terminé en 1802. Il consitait en une fortification entourée d'un fossé, d'une palissade  en bois à 6 côtés avec un bastion à 4 faces et pouvu d'artillerie sur chacun des 6 angles de l'enceinte ; devant l'entrée sud-est et nord-ouest se trouvait un bastion de forme triangulaire renforcé en son centre par une tour blockhaus en bois de forme octogonale.

A l'intérieur du fort l'on trouve des blockhaus en bois, un magasin à poudre en pierre, une cuisine, un atelier,  des baraquements pour les hommes.

Il devint le quartier général des forces britanniques pour le haut Canada ainsi que la milice et le bureau des affaires indiennes.

En novembre 1812, les batteries du fort échangèrent des tirs avec les canons du fort Niagara situé sur l'autre rive de la rivière occasionnant des pertes et des dégâts dans les deux camps. Le bastion le plus important était celui situé en face de la rivière et du fort Niagara : le bastion de l'étendard.

bastion at fort george niagcanons d'un des bastions du fort George

En 1813 la garnison du fort comprenait environ 1200 hommes ainsi que leur famille pour une partie d'entre eux. Le fort fut attaqué par un corps expéditionnaire américain d'environ 4000 hommes en mai 1813. En quatre vagues et soutenue par une importante flotille de canonnières, l'armée américaine s'empara au prix de 150 morts et blessés de fort George. Les Anglais, en sous-nombre, furent complètement balayés par l'artillerie navale quand il tentèrent d'affronter les troupes ennemies devant le fort. Ils se replièrent abandonnant 450 morts, blessés, et prisonniers. La bataille de fort George 25 - 27 mai 1813

Le fort resta aux mains des Américains pendant 7 mois. Ils effectuèrent des raids vers le sud mais, ces derniers furent stoppés à Stoney Creek et Beaver Dams. Lorsque les Américains abandonnèrent le fort George en décembre 1813, ils mirent le feu à la ville de Newarck toute proche, laissant ses habitants dans la détresse face à l'hiver qui approchait.

Intropicci-contre la poudrière du fort est un des rares bâtiments à avoir résisté au temps.

Le corps d'Isaac Brock fut enterré dans un des bastions du fort (qui devint de ce fait bastion Brock) avant d'être déplacé en 1824 pour être enterré sur les hauteurs de Queenston.

site14

Le fort était trop endommagé obligeant les Anglais à établir un nouveau fort baptisé Mississauga plus en amont de fort George ainsi que la caserne Butler réduisant ainsi l'importance du fort George. Il continua néanmoins à servir de base pour les troupes anglaises, qui attaquèrent le fort Niagara en décembre 1813 depuis le fort George.

72663ci-contre : le blockhaus octogonal protégeant l'entrée sud-est du fort

Le fort fut restauré et est aujourd'hui un site des plus visités par les amateurs de la période.

 

Repost 0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 15:56

22TH

Créé le 18 juin 1812, le 22th regiment of infantry recruta ses membres principalement dans l'état du Delaware, à Pittsburgh, et en Pennsylvanie.

Constitué d'un seul bataillon, son premier déploiement eut lieu dans la région du Niagara où 180 de ses hommes s'établirent dans la garnison du fort Niagara en novembre 1812.

Le 21 novembre, le Fort Niagara et le fort George échangèrent des tirs d'artillerie. Le détachement du 22th régiment participa activement au combat perdant un tué et un blessé.
Le détachement de Fort Niagra fut intégré au corps expéditionnaire du général P.Boyd dans l'attaque du Fort George le 27 mai 1813. durant l'assaut, le 22th perdit 10 blessés.
Le régiment fut redéployé dans la région du Saint Laurent sous les ordres du général Jacob Brown.
Le régiment fut impliqué dans l'ecarmouche de French Creek les 1 et 2 novembre 1813 contre des canonnières anglaises.
Le 22th passa l'hiver à French Mills dans l'état de New York puis 4 compagnies furent dirigées vers Buffalo afin d'intégrer la "left division" du général Winfield Scott en vue des opérations à venir sur la frontière du Niagara. Comme les trois autres régiments (9th, 11th et 25th) de la brigade, le 22th dut fournir des hommes pour constituer une section de pionniers ce qui était inhabituel dans l'US army.   

Ci-dessous le célèbre tableau de C Mc Baron représente l'attaque du 22th US regiment à Chippawa dans sa tenue grise. L'officier à cheval devant le régiment est Winfield Scott chef de la brigade. Les baudriers sont montrés en blanc mais devaient très certainement être noirs.

Chippewa-i

Après plusieurs semaines d'entraînement intense et quotidien avec les autres unités de la fameuse "Scott brigade" l'unité participa à la campagne du Niagara et connut son heure de gloire en affrontant les forces anglaises à la bataille de Chippawa. Au prix de 8 morts et 44 blessés, le 22th régiment comme les autres régiments de la briade de Scott démontra ses capacités tactiques et manoeuvrières supérieures à celles de leurs opposants anglais pourtant composés de vétérans.


Le reste du bataillon arriva en renfort sous les ordres du colonel Hugh Brady et c'est en bataillon constitué que le 22th regiment of infantry participa à la plus sanglante bataille de la guerre : Lundy'Lane. L'unité démontrant une fois de plus ses qualités militaires souffrit grandement et à la fin de la jurnée du 25 juillet 1814 déplorait une perte totale de
39 morts, 90 blessés et 22 disparus soit le tiers de l'effectif. Impliqué fortement dans la défense du fort Erié en août et septembre 1814 au prix de 10 morts et 42 blessés, le 22th régiment quitta le front du Niagara pour séjourner à Sackett Harbor afin d'y passer l'hiver.

La campagne du Niagara aura coûté au 22th regiment of infantry 57 morts, 176 blessés et 22 disparus démontrant l'impliquation du régiment dans cette ultime campagne.

En mai 1815, il fut amalgamé avec les 6th, 16th, 23rd, et 32nd regiments of infantry pour former le nouvel 2nd regiment of infantry.

L'uniforme:


Le 22th regiment eut à ses débuts un coatee terne avec des manches et un col vert. Les lacets étaient noirs et nombre de ses hommes ne possédaient pas de plaque pour les shakos "felt cap". Les pantalons étaient la plupart du temps bleus ou blancs mais d'autres couleurs ne sont pas impossibles. Les musiciens du 22th arboraient une tunique verte avec col et manches ternes et à lacets noirs.

1812-1ci-contre un sergent du 22th regiment en tenue hiver 1812, on reconnaît la distinctive verte sur les manches et le col mais la tunique est de couleur grise alors que ce régiment avait probablement touché des coatees de couleurs terne

 

 

 

Lors de son séjour dans le camp près de Buffalo, le régiment à été entièrement équipé de l'uniforme gris de la brigade de Scott à savoir veste courte "roundabout" grise, pantalon blanc, baudrier noir, shako "tombstone" à grande plaque frontale. Les officiers portaient la tenue réglementaire et les musiciens la tenue rouge avec ou sans lacets blancs.

Fin 1814 début 1815 il est possible que l'unité ait été rééquipée à Sackett Harbor avec une tenue bleue réglementaire mais ce n'est pas confirmé.

 

 

    22th us infantry

 

 

Ci-contre : le 22th US infantry regiment au début de la guerre de 1812

à gauche un officier en tenue réglementaire bleue ; comme souvent officiers et sous-officiers sont mieux lotis que les hommes quant à leur habillement et portent la tenue adéquate. Le tambour est habillé d'un uniforme vert à lacets noirs avec des manches et un col ternes ou chamois ce qui est une des bizarreries de ce régiment puisque normalement les tambours de l'infanterie américaine portent le rouge. Là encore les carences de l'approvisionnement n'ont pas permis aux musiciens du 22th de porter les tenues réglementaires . Le soldat suivant est une jeune recrue et à ce titre porte une tenue blanche mais pourra bientôt bénéficier d'un coatee en bonne et due forme mais de couleur "drab" avec manches et col verts avec lacets noirs.  Tous les hommes portent le shako "felt cap" apparemment sans plaque comme cela arrivait souvent pour les régiments formés récemment. 

Repost 0
Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 16:18

ftNiagara

Le fort Niagara est situé sur l'embouchure nord du fleuve Niagara qui sépare les USA du Canada et plus précisément il est construit sur l'état de New York.

 

Le site fut choisi par le chevalier de Lasalle en 1678 et fut nommé fort Conti, puis le fort fut renforcé par un second fort construit tout près : le fort Denonville. Deux superstructures en pierre furent érigées par les Français et devaient servir de poste de commerce pour la fourrure. C'est à partir de ces deux constructions en dur que le fort Niagara fut construit et agrandi en 1755. Le fort tomba aux mains des Anglais durant les guerres franco-indiennes en 1759 et servit à son tour de base opérationnelle pour les anglo-loyalistes durant la guerre d'indépendance américaine.

C'est lors de l'occupation du fort par les Anglais que les tours blockhaus nord et sud furent construites.

 

Après le tarité de Paris de 1783, le fort fut cédé aux Américains qui l'occupèrent effectivement en 1796 à l'occasion du traité de Jay.

 

Les Anglais pour ne pas risquer de perdre un point d'appui important dans ce secteur construisirent le fort George presque en face du Fort Niagara de l'autre côté de la rivière.

Sur la photo ci-dessous on aperçoit le fort Niagara en arrière-plan ( à gauche ) depuis le fort George ce qui donne une idée de la proximité des deux points fortifiés de part et d'autre de la rivière Niagara

18725

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fort niagara main

 

 

ci-contre : le château "french castle" est l'un des deux gros bâtiments en pierre construits par les Français avant la chute du fort Niagara aux mains de l'ennemi anglais. Son nom d'origine était "maison de la paix" pour ne pas offenser les tribus indigènes et servait essentiellement de poste de commerce.

Remarquez la pièce d'artillerie américaine à l'affut bleu gris au premier plan.

 

 

 

 

Le fort servit  comme base de départ pour des opérations contre la péninsule du Niagara. Notamment lors de l'attaque sur Queenston en octobre 1812.

 

Lors de l'offensive américaine de Van Rensselaer, les batteries anglaises situées de l'autre côté de la rivière Niagara et depuis le fort George, ouvrirent le feu sur le fort Niagara et entamèrent un duel d'artillerie qui occasionna des pertes des deux côtés. Plusieurs pièces américaines furent perdues à cause d'erreurs de manipulation de la part des artilleurs américains qui tiraient souvent à boulet rouge. Les projectiles chauffés au rouge devaient mettre le feu aux bâtiments en bois ou lors d'un coup chanceux faire exploser les magasins à poudre de l'ennemi, mais cette technique était risquée et pouvait déclencher l'explosion prématurée de la charge de poudre dans le canon si le temps de tir était trop long. Les hommes du 3rd regiment of artillery stationnés à fort Niagara furent les artilleurs qui combattirent à la fois à Queenston et à fort Niagara.

 

Le 21 novembre les forts George et Niagara disputèrent un duel d'artillerie où la plus grande élévation de la position anglaise donna l'avantage aux artilleurs britanniques. Les Américains pour contrer ce désavantage, démontèrent les toits en bois des plus hautes superstructures de fort Niagara et y placèrent des pièces de campagne. Ce combat d'artillerie fit des pertes des deux côtés et des dégâts. Des batteries côtières furent érigées sur les deux rives de la rivière mais plus aucun combat n'eut lieu avant la prise du fort George par les Américains en 1813.

1812-1-8-Fort-Niagara-In-Winter-Peter-Rindlisbacher

 

Avec la fin de l'incursion américaine aux alentours du fort George, les forces américaines se replièrent vers fort Niagara et au-delà, laissant leurs blessés sur place et amoindrissant la garnison de fort Niagara. Les Anglais reprirent l'initiative et lancèrent un audacieux coup de main pour s'emparer de fort Niagara.

 

 

 

 

 

Le fort fut capturé dans la nuit du 18 décembre 1813, par une force d'assaut anglaise. La garnison était semble-t-il assez faible, composée de soldats du 1st artillery, 14th, 19th et 24th us infantry, le fort lui-même qui avait subi des dégâts lors des échanges de tirs d'artillerie en 1812 et 1813 était amoindri.

 

Les 562 soldats anglais des 1st, 41st, et 100th foot attaquèrent à l'arme blanche et tuèrent près de 65 Américains, en blessèrent 14 autres et capturèrent 344 hommes. Les derniers défenseurs du fort pris par surprise s'étaient réfugiés dans l'un des deux gros bâtiments en pierre et se rendirent devant la menace d'un officier du 100th foot  qui avait ordonné à ses hommes de tuer tous les Américains à la baïonnette.

 

Le fort resta entre les mains des Anglais jusqu'à la fin de la guerre et leur  assura ainsi la parfaite sécurisation de l'axe reliant le lac Ontario au lac Erié. S'attendant à un siège de la part des Américains, les Anglais avaient réparé et renforcé les défenses du fort mais le siège ne vint jamais et le fort fut rendu aux Etat-Unis à la signature du traité de Gand en 1814.

 

Le fort demeure aujourd'hui un haut lieu du tourisme sur la guerre de 1812.

tourmapLe fort est accolé a la côte sur sa face ouest on trouve le "french castle" ( 12)

Au nord une redoute en pierre (9) ainsi qu'au sud (4)

l'entrée ouest principale se fait au travers d'un mur d'enceinte en maçonnerie et recouvert de terre vers l'intérieur (7) devant cette entrée se trouve un bastion entouré d'une palissade de bois

sur le bastion sud se trouve une batterie de 18 livres (5)

face au sud-ouest se trouve une batterie (15) et les bâtiments de la zone vie (16) et le magasin à poudre (2)

 

81547 f520

 

entrée sud du fort juste devant la redoute

 

 

 

 

 

 

 

 

Fort Niagara 0149

 

vue du mur ouest avec la tour fortifiée nord en arrière plan, le chemin donne sur l'entrée ouest qui passe par le mur d'enceinte.

 

 

 

 

 

old fort niagara

 

ci contre : La tour nord

une des deux grosses tours en pierre construites par les Anglais au sommet desquelles se trouvent  des pièces d'artillerie qui exécutèrent des duels contre les batteries et canons de fort George en 1812

 

 

 


Repost 0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 17:12

 

UNIFORMES ARMEE AMERICAINE

15TH US INFANTRY Le 15th US infantry regiment dans la guerre de 1812

16TH US INFANTRY Le 16th US infantry regiment dans la guerre de 1812

17TH US INFANTRY Le 17th US infantry regiment dans la guerre de 1812

22TH US INFANTRY Le 22th US regiment dans la guerre de 1812

US RIFLE Les rifles de l'armée américaine

US LIGHT ARTILLERY Les uniformes de la light artillery 1812 / 1814

US LIGHT ARTILLERY V2 La light artillery V2

US ARTILLERY L'artillerie américaine dans la guerre de 1812

US ARTILLERY 2 Le matériel de l'artillerie américaine de la guerre de 1812 (1)

US ARTILLERY 3 Le matériel de l'artillerie américaine de la guerre de 1812 (2)

US LIGHT DRAGOON Les dragons légers de l'US army

US Light dragoon V2 : Les Dragons légers américains dans la guerre de 1812 V2

US ARTIFICER Le corps des artificiers dans la guerre de 1812

UNIFORME D'INFANTERIE 1812 L'uniforme 1810 / 1812 : la transition

UNIFORME D'INFANTERIE 1813 L'uniforme de 1813 de l'infanterie américaine.

UNIFORME D'INFANTERIE de transition 1813 V2 L'uniforme américain de février 1813

UNIFORME D'INFANTERIE règlement 1812 L'uniforme américain du reglement 1812

UNIFORME D'INFANTERIE REGLEMENT 1813/1815 V2 Nouveau format de planches

MUSICIENS Les musiciens dans l'US infantry en 1812

US MARINES L'uniforme du corps des US MARINES en 1812

1st US RIFLE  Le 1st regiment of Rifle dans la guerre de 1812

Scott's Brigade V2 : La Scott's Brigade V2 en 1814

US NAVY V2 : L'US NAVY dans la guerre de 1812 V2

LE corps des artificers et ingénieurs V2 : Le corps des artificiers et du genie US dans la guerre de 1812 V2

Le corps d'artillerie : Le corps of artillery dans la guerre de 1812

 

UNIFORMES MILICE AMERICAINE

NEW YORK La milice de New York dans la guerre de 1812

CAROLINE du NORD La milice de Caroline du Nord dans la guerre de 1812

DELAWARE La milice américaine : le Delaware

MARYLAND La milice américaine : le Maryland

MARYLAND V2 Milice du Maryland 1814 V2

TENNESSEE La milice américaine : le Tennessee

KENTUCKY La milice américaine : le Kentucky

CONNECTICUT La milice américaine : le Connecticut

INDIANA La milice de L'Indiana dans la guerre de 1812

NEW JERSEY La milice du New Jersey dans la guerre de 1812

MASSACHUSETTS La milice du Massachusetts dans la guerre de 1812

MICHIGAN Le Michigan legionary corps en 1812

MISSISSIPPI La milice du Mississippi dans la guerre de 1812

GEORGIE La milice de Géorgie dans la guerre de 1812

PENNSYLVANIE : La milice de Pennsylvanie dans la guerre de 1812

LOUISIANE La milice de Louisiane dans la guerre de 1812

VIRGINIE La milice de Virginie dans la guerre de 1812

VERMONT La milice du Vermont dans la guerre de 1812

OHIO http://history-uniforms.over-blog.com/article-la-milice-de-l-ohio-dans-la-guerre-de-1812-113917183.html

RHODE iSLAND http://history-uniforms.over-blog.com/article-la-milice-de-rhode-island-dans-la-guerre-de-1812-113865145.html

CAROLINE DU SUD http://history-uniforms.over-blog.com/article-la-milice-de-caroline-du-sud-dans-la-guerre-de-1812-113757892.html

DISTRICT OF COLUMBIA http://history-uniforms.over-blog.com/article-la-milice-du-district-of-columbia-dans-la-guerre-de-1812-114252843.html

Les volontaires canadiens http://history-uniforms.over-blog.com/l-unité-des-volontaires-canadiens-dans-la-guerre-de-1812

UNIFORMES ARMEE ANGLAISE :

1ST REGIMENT OF FOOT Le 1st regiment of Foot : " The Royal Scots "

1ST REGIMENT OF FOOT V2 : Le 1st regiment of foot "Royal Scot" V2

3RD Regiment of FOOT : http://history-uniforms.over-blog.com/2014/02/le-3rd-kent-regiment-of-foot-the-buffs-dans-la-guerre-de-1812.html

4TH REGIMENT OF FOOT Le 4th regiment of foot " King's Own" dans la guerre de 1812

4TH REGIMENT OF FOOT V2 Le 4th regiment of foot " King's Own" V2

6TH REGIMENT OF FOOT http://history-uniforms.over-blog.com/2014/02/le-3rd-kent-regiment-of-foot-the-buffs-dans-la-guerre-de-1812.html

21ST REGIMENT OF FOOT Le 21st regiment of foot " Royal North British Fuzileers "dans la guerre de 1812

41ST REGIMENT OF FOOT Le 41st foot au Canada

41ST REGIMENT OF FOOT V2 Le 41st Regiment of Foot dans la guerre de 1812 V2

44TH REGIMENT OF FOOT Le 44th regiment of foot "Essex "dans la guerre de 1812

49TH REGIMENT OF FOOT Le 49th "the HerdfordShire regiment of foot" dans la guerre de 1812

60TH REGIMENT OF RIFLE Le 60th Rifles "royal american" dans la guerre de 1812

60TH REGIMENT OF FOOT V2 http://history-uniforms.over-blog.com/article-le-60th-regiment-of-rifle-7-60th-dans-la-guerre-de-1812-v2-111169799.html

89TH REGIMENT OF FOOT Le 89th regiment of foot au Canada en 1812

93RD REGIMENT OF FOOT Le 93rd foot " Sutherland highlanders" en Amérique en 1814

93RD REGIMENT OF FOOT V2 Le 93rd regiment of foot "Sutherland Highlanders" V2

100TH REGIMENT OF FOOT Le 100th regiment "Prince regent County of Dublin" of foot dans la guerre de 1812

104TH REGIMENT OF FOOT Le 104th foot "New Brunswick" regiment dans la guerre de 1812

104TH FOOT V2 Le 104th foot "New Brunswick" regiment dans la guerre de 1812

10TH ROYAL VETERAN Le 10th royal veteran battalion dans la guerre de 1812

10TH ROYAL VETERAN V2 Le "10th Royal Veteran battalion" dans la guerre de 1812 V2

14TH LIGHT DRAGOON Le 14th dragon légers dans la guerre de 1812

14th LIGHT DRAGOON V2 Le 14th light Dragoon Duchess of York 's Own V2

19TH LIGHT DRAGOON Le 19th light Dragoon dans la guerre de 1812

19TH LIGHT DRAGOON V2 Le 19th Light Dragoon dans la guerre de 1812 V2

Le 19th Light dragoons en tenue pré 1812 http://history-uniforms.over-blog.com/l-uniforme-du-19th-light-dragoons-pré-1812

6th HEAVY DRAGOON Le 6th Dragon lourd "Inniskilling" dans la guerre de 1812

ROYAL ARTILLERY La ROYAL ARTILLERY dans la guerre de 1812

ROYAL ARTILLERY V2 L'artillerie anglaise à pied en 1812 V2

ROYAL ARTIFICERS AND SAPPERS Le corps des ingénieurs et des artificiers anglais dans la guerre de 1812

ROYAL MARINES Les royal marines dans la guerre de 1812

ROYAL MARINES V2 Les royal Marines dans la guerre de 1812 V2

REGIMENTS SUISSES DE MEURON ET WATTEVILLE Les régiments De Meuron et De Watteville dans la guerre de 1812

REGIMENT DE MEURON V2 Le régiment De Meuron dans la guerre de 1812

LE REGIMENT DE WATEVILLE V2 Le régiment De Watteville dans la guerre de 1812 V2

COMPAGNIE INDEPENDANTE ETRANGERE L' "independent companies of foreigners" dans la guerre de 1812

LA ROYAL NAVY et LA MARINE PROVINCIALE La Royal Navy et la marine provinciale dans la guerre de 1812

L'ARTILLERIE PROVINCIALE L'artillerie provinciale du Canada dans la guerre de 1812

MILICE URBAINE DE QUEBEC La milice urbaine de Québec

MILICE URBAINE DE MONTREAL ET TROIS RIVIERES La milice urbaine de Montréal et Trois-rivières en 1812

MILICE DES COLONIES ATLANTIQUES ( NOUVELLE-ECOSSE) Les milices des colonies Atlantiques dans la guerre de 1812 (1) : La Nouvelle Ecosse

MILICE DES COLONIES ATLANTIQUE ( NOUVEAU-BRUNSWICK, CAP BRETON) Les milices des colonies Atlantiques dans la guerre de 1812 (2) : Le Nouveau-Brunswick et Cap Breton

MILICE DES COLONIES ATLANTIQUE ( ILE du PRINCE EDOUARD, TERRE NEUVE, BERMUDES) Les milices des colonies de l'Atlantique (3) : l'ile du Prince Edouard et Terre-Neuve

LE MATERIEL DE L'ARTILLERIE ANGLAISE 1 Le matériel de l'artillerie anglaise (1) en 1812

REGIMENT DES CARAIBES Les régiments des Caraïbes dans la guerre de 1812

Les régiments légers anglais de la guerre de 1812 : Les régiments de légers anglais 43rd et 85th foot dans la guerre de 1812

 

 

UNIFORMES UNITES CANADIENNES :

DRAGONS PROVINCIAUX Les Canadian light Dragoons dans la guerre de 1812

L'INFANTERIE LEGERE DU BAS CANADA Les unités d'infanterie légère du Bas Canada

Dragons Provinciaux V2 Les dragons provinciaux Canadiens dans la guerre de 1812

VOLTIGEURS CANADIENS Les voltigeurs canadiens : les héros de Chateaugay

VOLTIGEURS CANADIENS V2 Les voltigeurs canadiens 1812 - 1815

GLENGARRY LIGHT Les glengarry light : l'infanterie légère d'élite canadienne

GLENGARRY LIGHT V2 Les Glengarry Light infantry Fencibles 1812 - 1816

VOYAGEURS CANADIENS Les voyageurs canadiens dans la guerre de 1812

MILICE PROVINCIALE HAUT CANADA La milice "provinciale" du haut Canada en 1812

MILICE PROVINCIALE HAUT CANADA V2 La milice du Haut Canada dans la guerre de 1812 V2

MILICE SEDENTAIRE BAS CANADA La milice sédentaire du bas Canada en 1812

MILICE SEDENTAIRE BAS CANADA V2 La milice sédentaire Francophone du Bas Canada V2

CANADIAN FENCIBLES Le régiment des "Canadian Regiment of Fencible Infantry" en 1812 

CANADIAN FENCIBLES V2 Le canadian Fencible regiment 1812 - 1816

MILICE D'ELITE INCORPOREE BAS CANADA la milice du bas Canada "select embodied militia"

CALDWELL RANGERS Les "Caldwell 's Ranger" dans la guerre de 1812

L'INCORPORATED MILITIA du HAUT CANADA : L'incorporated militia battalion du Haut Canada dans la guerre de 1812

ARTILLERIE PROVINCIALE L'artillerie provinciale du Canada dans la guerre de 1812

 

LES AMERINDIENS :

Les Mohicans dans la guerre de 1812 : Les Mohicans dans la guerre de 1812

Les Shawnee dans la guerre de 1812 : http://history-uniforms.over-blog.com/article-les-shawnee-dans-la-guerre-de-1812-117077364.html

 

ARMEMENTS DE LA GUERRE DE 1812

CARABINE BAKER La carabine Baker

MOUSQUET BROWN BESS Le mousquet BROWN BESS dans la guerre de 1812

MOUSQUET SPRINGFIELD le fusil Springfield 1795 dans la guerre de 1812

CARABINE HARPER FERRY 1803 La carabine Harper Ferry modèle 1803

 

NAVIRES DE LA GUERRE DE 1812

LES NAVIRES DE LA GUERRE DE 1812 les navires de la guerre de 1812

USS CONSTITUTION L'USS Constitution dans la guerre de 1812

USS WASP L'USS WASP dans la guerre de 1812

HMS PRINCE REGENT Le HMS Prince Regent dans la guerre de 1812

LE HMS LINNET Le HMS Linnet dans la guerre de 1812

L'USS EAGLE L'USS Eagle dans la guerre de 1812

L'USS ONEIDA L'USS Oneida dans la guerre de 1812

L'USS LAWRENCE L'USS LAWRENCE dans la guerre de 1812

LES CORSAIRES AMERICAINS : Les corsaires Américains dans la guerre de 1812

L'USS NIAGARA L'USS Niagara dans la guerre de 1812

L'USS MADISON L'US Revenue dans la guerre de 1812

Le HMS DETROIT Le HMS Detroit dans la guerre de 1812

L'US REVENUE dans la guerre de 1812 http://history-uniforms.over-blog.com/article-l-us-revenue-dans-la-guerre-de-1812-116456394.html

 

LIEUX CELEBRES DE LA GUERRE DE 1812

FORT ERIE Le fort Erié dans la guerre de 1812

FORT NIAGARA Le fort NIAGARA dans la guerre de 1812

VILLE DE QUEBEC Québec dans la guerre de 1812

FORT MEIGS Le fort Meigs durant la guerre de 1812

FORT MACKINAC Le fort Mackinac durant la guerre de 1812

FORT GEORGE Le fort George dans la guerre de 1812

FORT MC HENRY Le fort Mc Henry dans la guerre de 1812  

FORT PETER http://history-uniforms.over-blog.com/2015/02/le-fort-peter-dans-la-guerre-de-1812-les-derniers-combats-de-la-guerre.html

FORT DE COTEAU DU LAC http://history-uniforms.over-blog.com/2014/08/le-fort-de-coteau-du-lac-dans-la-guerre-de-1812.html

 

ORDRES DE BATAILLE

ORDRE DE BATAILLE ANGLAIS CHIPPAWA L'ordre de bataille anglais à Chippawa 5 juillet 1814

ORDRE DE BATAILLE ANGLAIS CRYSLER' FARM l'ordre de bataille anglo-canadien à Crysler's Farm

1ST BRIGADE CHIPPAWA La 1st brigade à CHIPPEWA 5 juillet 1814

L'ordre de bataille à Queenston Heights L'ordre de bataille de Queenston Height 13 octobre 1812

L'ordre de bataille à Crysler's Farm L'ordre de bataille à Crysler'Farm 11 novembre 1813

L'ordre de bataille à Lundy's Lane L'ordre de bataille à Lundy's Lane 25 juillet 1814 (modif)

L'ordre de bataille du Lac Erié L'ordre de bataille du Lac Erié 10 septembre 1813

L'ordre de bataille de Moraviantown : http://history-uniforms.over-blog.com/l-ordre-de-bataille-de-moraviantown

L'ordre de bataille de Chateaugay http://history-uniforms.over-blog.com/article-l-ordre-de-bataille-a-chateaugay-26-octobre-1813-116613117.html

L'ordre de bataille de Bladensburg http://history-uniforms.over-blog.com/l-ordre-de-bataille-de-bladensburg-24-aout-1814

L'ordre de bataille du lac champlain http://history-uniforms.over-blog.com/l-ordre-de-bataille-de-la-bataille-du-la-lac-champlain-11-septembre-1814

L'ordre de bataille de North Point : http://history-uniforms.over-blog.com/l-ordre-de-bataille-de-la-batalle-de-north-point-12-septembr

L'ordre de bataille de la Nouvelle-Orléans : http://history-uniforms.over-blog.com/l-ordre-de-bataille-de-la-bataille-de-la-nouvelle-orl%C3%A9ans-8-janvier-1815

 

CAMPAGNES ET BATAILLES DE LA GUERRE DE 1812

Les raids côtiers anglais : Les raids côtiers de la Royal Navy durant la guerre de 1812

La campagne de Mackinac et Detroit en 1812 La campagne de Mackinac et Detroit

la campagne du Niagara en 1812 La campagne du Niagara en 1812

La campagne dans le Nord-Ouest (1) La situation dans le Nord-Ouest et autour du lac Érié en 1813 (1)

La campagne dans le Nord-Ouest (2) La situation dans le Nord-Ouest et autour du lac Érié en 1813 (2)

La campagne du Niagara 1814 (1) http://history-uniforms.over-blog.com/article-la-campagne-du-niagara-juillet-a-octobre-1814-116239598.html

La campagne du Niagara 1814 (2) http://history-uniforms.over-blog.com/la-campagne-du-niagara-juillet-à-octobre-1814-2

La guerre naval en 1812 : http://history-uniforms.over-blog.com/les-combats-navals-de-l-année-1812

La guerre navale en 1813 : http://history-uniforms.over-blog.com/les-combats-navals-de-l-année-1813

La guerre navale en 1814 : http://history-uniforms.over-blog.com/les-combats-navals-de-l-année-1814

La guerre navale en 1815 : http://history-uniforms.over-blog.com/les-combats-navals-de-l-année-1815

L'incendie de Washington : http://history-uniforms.over-blog.com/2015/10/l-incendie-de-la-maison-blanche-24-aout-1814.html

ECRITS SUR LA GUERRE DE 1812

La guerre de 1812 V1/2012 (par Olivier Millet) Livre sur la guerre de 1812 en Français version 01/2012

LIVRE UNIFORME GUERRE DE 1812 V1 link

 

PORTRAITS

TECUMSEH : TECUMSEH L'étoile filante indienne

Isaac Brock : http://history-uniforms.over-blog.com/article-isaac-brock-le-hero-du-canada-117059923.html

Andrew Jackson : http://history-uniforms.over-blog.com/article-andrew-jackson-117227868.html

OLIVER HAZARD PERRY : http://history-uniforms.over-blog.com/2014/12/oliver-hazard-perry-le-heros-de-l-us-navy.html

George PREVOST : http://history-uniforms.over-blog.com/2013/11/george-prevost-le-chef-du-canada.html

Winfield Scott : http://history-uniforms.over-blog.com/2015/07/winfield-scott-le-renouveau-de-l-us-army.html

Repost 0
Published by SPAD - dans INDEX
commenter cet article

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere