28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 09:35

HMSDetroitprofile

Le HMS Detroit était un sloop de guerre construit sur les rives du lac Erié à Amherstburg.

Il jaugeait 490 tonnes et devait servir de vaisseau amiral au commodore Robert Barclay, chef de la flottille anglaise du lac Erié.

Son armement devait consister en 20 pièces de 24 livres à tube long, malheureusement, les canons étaient à York en attente de livraison et en avril 1813, la ville de York fut attaquée et ravagée par les Américains. Le Detroit fut dès lors armé avec un assortiment de canons provenant en partie du fort Malden protégeant la ville d'Amherstburg. Les canons étaient de calibre différent, de portée différente et leur système de mise à feu n'était pas navalisé. Certains devaient être mis à feu au moyen d'un pistolet. Le résulat fut que le navire amiral de la flottille anglaise du lac Erié était très inférieur aux navires américains qui allaient lui être opposés.

Lancé en août 1813, il ne vogua qu'un mois sous les couleurs britanniques puisque lors de la confrontation avec la flotte du commodore Perry à Put in Bay le 10 septembre 1813 il fut capturé par les Américains et réutilisé par eux sous le nom de USS Detroit.

 

Durant la bataille le navire amiral anglais ravagea avec d'autres unités le pont du USS Lawrence, le navire amiral de Perry. Malheureusement pour lui, alors que le USS Laurence désemparé était sur le point de se rendre, le Detroit heurta le Queen Charlotte et leurs mâtures furent emmêlées et endommagées. Les deux équipages avaient de nombreux blessés et tués, mais pire que tout les deux navires ainsi imbriqués ne pouvaient plus manoeuvrer et faisaient une cible parfaite pour le USS Niagara qui arrivait vent debout. Les carronades du navire américain firent des ravages sur les deux navires anglais et dans l'impossibilité de répondre au feu ennemi, Barclay, blessé, dut se rendre.

 

War of 1812 Battle of Lake Erie Rindlisbacher

Ci-contre : sur cette représentation de Peter Rindlisbacher, on aperçoit à gauche le HMS Detroit et le Queen Charlotte emmêlés tandis que au centre le USS Niagara avec le fanion Bleu de Perry flottant en haut du grand mât ravage les deux navires avec ses carronades.

 

 

 

 

Après la bataille, capturé par les Américains, le navire trop endommagé, ne navigua plus jamais et fut finalement vendu en 1825.

 

Repost 0
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 16:05

ussmadison

 

Créés en août 1790 par le Congrès, les garde-côtes des États-Unis furent la première flotte fédérale officielle dont le but premier était la surveillance douanière et la protection des côtes américaines.

EagleObrienFull

La flotte de guerre continentale n'existant plus au sortir de la guerre d'indépendance, elle fut la première unité navale militaire du pays. Rétablie en 1798, l'US Navy prit le contrôle de la petite flotte de «cutters » ou corvettes des garde-côtes qui ne possédaient pas encore ce nom et étaient connus sous le terme US revenue .

 

Les corvettes du US Revenue en temps de guerre pratiquaient la guerre de course comme les corsaires.

ci-contre la corvette Eagle

 

Avec l'augmentation des tensions puis la guerre avec l'Angleterre, la mission des «US revenue cutters » fut de poursuivre et inspecter tout navire marchand anglais ou de contrebandiers. A la déclaration de la guerre la flotte des garde-côtes comprenait 14 corvettes ainsi que de plus petits bateaux. Les corvettes étaient des navires rapides armés de 6 canons mais parfois plus. Durant la guerre, la principale mission de ces navires fut la traque aux contrebandiers très actifs vers les côtes de Nouvelle-Angleterre. Le premier combat naval de la guerre fut du fait d'une de ces corvettes, quand le 25 juin 1812, la corvette « Thomas Jefferson » captura le Schooner anglais « Patriot » en route pour Halifax.


1812MadisonCaptureOfShamrock Obéissant au département du trésor et non à celui de l'US Navy, les corvettes entamèrent une guerre de course contre les Anglais et subirent leur première perte, en août 1812 ; la corvette « Commodore Barry » fut capturée et renommée « Brunswicker » , la corvette « James Madison » fut capturée par la frégate HMS Barbadoes qu'elle avait prise pour un gros navire marchand. Dans la baie de la Chesapeake, les corvettes obtinrent quelques succès contre les barges anglaises qui effectuaient des raids côtiers.

Ci-contre : le Madison capture le brick Shamrock

 

 

USCG Thomas Jefferson

Ci-contre : l'unité des garde-côtes Thomas Jeffersson arraisonne des barges anglaises.

 

 

 

 

 

 

 

En juin 1813, la corvette « Surveyor » était capturée par un parti de marins anglais lors d'une attaque nocturne où les 18 membres d'équipage se battirent vaillamment contre les 50 Anglais venus les capturer faisant l'admiration du commandant anglais. 1812DefenseOfUSRCSurveyor

Ci-contre :

La défense du Surveyor, les filets tendus autour du navire américain sont destinés à gêner les assaillants qui ne pourront pas prendre pied facilement sur le pont du navire américain et offrir des cibles faciles en tentant de grimper dessus.

 

 

 

 

La lutte contre les corsaires anglais fut aussi une des préoccupations des garde-côtes. Capables de les traquer jusque dans les fleuves ils obtinrent de beaux succès contre eux notamment la corvette « Vigilant » qui captura le corsaire «Dart » lors d'un abordage qui fut le dernier combat de ce style pour les garde-côtes américains de l'âge de la marine à voile. Les pertes et succès de la petite flottille des garde-côtes témoignaient de leur implication dans la guerre navale de 1812.

1815WartimeVariantEnsign

 

ci-contre le fanion du US Revenue en 1815

Les 16 bandes  rouges symbolisant les 16 états qui composaient les Etats-Unis  à cette époque.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 14:06

 uss niagara

L'USS Niagara est un brick de la même classe que le USS Lawrence. Il fut lancé le 4 juillet 1813 depuis le chantier naval de Presqu'ile sur le lac Erié dans l'état de Pennsylvanie. Ce navire long de 33 m, haut de 36 et jaugeant 300 tonnes était armé de 18 carronades de 32 livres et de deux canons de 12 livres. Son équipage alignait plus de 150 hommes. Certains d'entre eux furent des riflemen du Kentucky ; pour pallier le manque d'effectif disponible, Harrisson utilisa ces redoutables tireurs pour étoffer la flottille du lac Erié.

 

La bataille du lac Erié le 10 septembre 1813 fut la grande mission de combat de ce navire. Durant cet affrontement avec la flottille anglaise du lac Erié sous les ordres du capitaine Barclay, le navire amiral américain du commodore Perry , le USS Lawrence, fut désemparé et le chef américain amena son pavillon pour le transférer sur le USS Niagara en pleine bataille à bord d'une chaloupe.

Le Niagara partit en tête de la flottille américaine afin de couper la ligne de bataille adverse et de pouvoir tirer perpendiculaire avec ses deux côtés. Le tir dans la longueur d'un navire est le plus destructeur puisque les boulets traversent la coque de part en part sur toute la longueur du bateau.

L'USS Niagara traversa la ligne anglaise et lacha une bordée sur le Queen Charlotte et une autre sur le navire amiral anglais, le HMS Detroit. Les deux pièces de chasse avant de 12 livres tirèrent quant à elles sur le HMS Lady Prevost.

Les navires anglais se rendirent les uns après les autres et la bataille fut gagnée. Le rôle du USS Niagara avait été déterminant.

Le navire participa ensuite à l'offensive de Harrisson sur Amherstburg en transportant les troupes qui reprirent le Michigan, Detroit et s'enfoncèrent dans le haut Canada à la poursuite de l'armée anglaise en retraite.

Le navire fut ensuite expédié vers le nord pour participer à l'assaut sur Mackinac afin de reprendre l'ile aux Anglais. La mission fut un échec, les forces au sol étant battues lors de la bataille du 4 août 1814.

La flotte retourna vers le sud laissant les USS Tigress et Scorpion pour bloquer l'accès de l'île. En route, elle arriva en vue du Schooner Nancy qui fut incendié par les Anglais pour prévenir sa capture.

niagara

Ci-contre le USS Niagara tel qu'on peut le voir aujourd'hui. Même ci ce navire est en partie une réplique, il demeure le seul représentant avec le USS Constitution des navires de la guerre de 1812

 

 

 

 

 

 

  A la fin de la guerre le navire fut coulé en 1820 pour prévenir la dégradation de sa coque (le bois se conservant mieux dans l'eau qu'à l'air libre pendant une période donnée). Racheté en 1836 il servit de navire marchand puis fut coulé une seconde fois.

Le navire fut ensuite récupéré en 1913 et conduit à la ville de Erié en 1917. Confié aux soins de l'association de la fondation USS Niagara il fut décidé de le restaurer mais en 1929 les fonds manquèrent suite à la grande crise pour finir l'ouvrage. Les travaux reprirent mais furent une nouvelle fois interrompus en 1938. Transférée au musée historique de Pennsylvanie, La coque fut finalement lancée en 1943 mais le navire sans mâture resta à l'état de pièce immobile de musée. Finalement La construction complète du navire fut décidée et le USS Niagara fut reconstruit dans l'optique d'en faire un navire capable de naviguer. Bien peu de pièces originales subsistaient et le bois "historique" qui fut conservé fut utilisé pour des parties non structurelles du navire. Le nouveau Niagara fut lancé en 1988 et officiellement terminé le 18 juillet 1990.

 

Il demeure à ce jour le seul représentant avec le USS Constitution des navires de guerre américains de la guerre de 1812 même s'il ne subsiste que peu d'éléments du navire original. Il participe     à de nombreuses commémorations de la guerre de 1812 et est considéré comme un digne ambassadeur de l'état de Pennsylvanie en oeuvrant en tant qu'exibition historique sur le lac Erié.

Repost 0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 09:20

usslaurence

L'USS Lawrence fut le navire amiral du commodore O.H.Perry lors de la bataille du Lac Erié en 1813.

Il s'agissait d'un Brick à deux mâts de 500 tonnes et mesurant 33 mètres de longueur. Il fut construit pour la flottille du lac Erié et lancé le 24 mai 1813.

Il était armé de 20 canons dont 2 pièces de 12 livres de chasse et de 18 carronades de 32 livres. L'USS Niagara construit au même endroit reprenait le même design que lui. Sa construction répondait au besoin urgent de contre-carrer la flottille du commodore anglais Barclay qui possédait déjà des navires de guerre puissants dont le sloop de guerre HMS Queen Charlotte et les bricks General Hunter et Lady Prevost. Les Américains ne possédaient plus de navires opérationnels et durent partir de rien pour tenter de reprendre le contrôle du Lac Erié. Il transférèrent de Sacket Harbor l'ingénieur naval Noah Brown afin de construire la flottille qui devait reprendre le contrôle du Lac.
En septembre, les Américains possédaient 9 navires de guerre dont les bricks Laurence, Niagara et Caledonia ainsi que 4 Schooners et un Sloop. Les Anglais, inquiets avaient établi un blocus du port américain de Presqu'ile.

War of 1812 Battle of Lake Erie Rindlisbacher

ci-contre Le moment clef de la bataille du lac Erié : on distingue au centre le brick "Niagara" avec le fanion bleu de Perry au sommet du mât, à gauche les HMS Detroit et Queen Charlotte sont entrés en collision les empêchant de manoeuvrer et en les transformant en cible facile pour les navires américains. La plus grande proportion de carronades sur les bateaux américains transformait les engagements à courte portée en massacre pour les Anglais dont la puissance de feu était moindre dans ce compartiment du combat.

 

Le USS Laurence devint le navire amiral du commodore Perry et combattit durant la bataille du 10 septembre 1813. Perry fit hisser à son grand mât son fanion personnel représentant les derniers mots de son ami, le capitaine James Lawrence, tué lors de la prise du USS Chesapeake par le HMS Shanon le 1 juin 1813. Ces mots étaient " Don't given the ship" le capitaine Lawrence exhortant ses hommes à continuer le combat.

images

Le 10 septembre les deux flottilles se rencontrèrent près de Put in Bay, Perry espérait amener les navires anglais le plus vite possible à portée de tir de ses carronades mais les Anglais tirèrent les premiers et à plus longue distance, le USS Lawrence se trouva bientôt pris entre le feu du bricks General Hunter et du sloop Queen Charlotte, les canonniers américains ne répondirent pas efficacement au feu anglais et bientôt le navire amiral de Perry fut désemparé ; ce dernier décida en pleine bataille de quitter son navire et de rejoindre le brick Niagara à bord d'une barque. Le USS Lawrence se rendit, incapable de supporter plus longtemps le matraquage des Anglais mais Perry à bord du Niagara se lança au coeur de la mêlée imité par les autres navires américains. Les carronades américaines ravagèrent les ponts anglais et finalement la flottille de Barclay se rendit tout entière au pouvoir des Américains. Les Américains, au prix de 123 tués et blessés et du Brick Laurence très endommagé avaient capturé la flotte ennemie dans son intégralité et lui avaient infligé une perte de 134 tués et blessés ainsi que 306 prisonniers.

 

Le USS Laurence, combattant malheureux de la bataille, fut coulé en 1815 puis récupéré pour être exposé en tronçon à l'exposition internationale de Philadelphie de 1876. Malheureusement au cours de l'événement un incendie détruisit complètement ce qui restait de sa coque mettant un terme tragique à la carrière de ce bâtiment.

Repost 0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 09:17

oneida2

L'USS Oneida était un Brick jaugeant 240 tonnes, il fut construit par le chantier naval d'Oswego ( New-York) et lancé en 1809. Il était armé de 16 caronades de 24 livres, un armement puissant mais de courte portée. Bien que d'un tonnage élevé son tirant d'eau fut copié sur les plus petites unités afin de lui permettre d'entrer dans les rivières sans risque d'échouage.

 

Il opéra principalement sur le Lac Ontario depuis le port de Sacket's Harbor dans l'état de New-York.

En juilet 1812 il fut impliqué dans le premier combat de Sacket's Harbor, où une partie de ses canons furent assemblés en une batterie côtière, l'autre partie étant conservée à bord. Après une canonnade de deux heures la flottille britannique qui venait attaquer le port américain leva l'ancre et repartit à Kingston.

 

Le 8 novembre, l'USS Oneida intercepta un convoi en partance pour Kingston, il s'attaqua au Sloop HMS Royal George de 24 canons. Durant deux jours la chasse fit quelques victimes de chaque côté mais aucun des deux navires ne fut perdu, quoique le navire anglais ait subi des dommages certains.

1812-4-45-USS-Oneida-Off-Sackets-Harbor-Peter-Rindlisbacher

Ci-contre à droite l'USS Oneida accompagné de plus petites unités à Sacket's Harbor son port d'attache

 

 

 

 

 

 

 

En avril 1813, l'USS Oneida participa au débarquement des troupes américaines à York. Il participa a deux opérations :

la première le 27 avril 1813 lors de la grande attaque sur la capitale du Haut Canada et la seconde le 27 juillet,  libérant des prisonniers et s'emparant de fournitures ennemies.

Il fut envoyé ensuite vers la rivière Niagara au sud afin de bloquer le passage aux navires britanniques qui remontaient du lac Erié ou qui étaient à l'ancre. Le reste de la flottille américaine bloquant le port de Kingston donnant ainsi l'avantage aux Américains à la fin de l'année 1813.

Il retourna en 1814 à Sacket 's Harbor où il passa le reste de la guerre. Il fut vendu en 1815 puis acheté de nouveau par la marine avant d'être définitivement vendu aux civils en 1825. Il servit un temps de tranport de bois jusqu'en 1830 avant son démantèlement.

Un canon est encore visible de nos jours au mémorial de CLayton et une de ses ancres à la Marine de French Creek Bay.

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 17:39

eagle

Le USS Eagle était un brick de 20 canons, lancé le 11 août 1814 il fut d'abord appelé le Surprise avant de devenir le USS Eagle le 6 septembre.

Jaugeant 500 tonnes il accueillait un équipage de 150 hommes.

Il rejoignit la flottille du lac Champlain juste à temps pour participer à la bataille navale du lac Champlain le 11 septembre 1814.

Durant la bataille du 11 septembre, il affronta les HMS Confiance, Linnet et Chubb et subit une perte de 33 morts et blessés. Sa coque reçut 39 impacts.

Il est intéressant de noter que durant ce combat un autre navire, le HMS Finch, était un sloop capturé par les Anglais en 1813 et qui portait à l'époque le nom de ...USS Eagle. Le Finch s'échoua sur une île pendant la bataille et dut se rendre après avoir subi le feu d'une batterie côtière. Ainsi deux navires portant le même nom se sont affrontés durant la même bataille.

Le USS Eagle, après la bataille fut conservé quelque temps puis finalement vendu en 1825.

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 17:21

linnet2

Le HMS Linnet était un brick construit en 1814 à l'île aux noix afin de servir sur le lac Champlain. Il eut une carrière courte dans la marine provinciale puisqu'il fut capturé par les Américains le 11 septembre 1814 lors de la bataille navale de Plattsburgh.

 

Lancé en avril 1814, il jaugeait 350 tonnes, il était armé de 16 canons de 12 livres, il mesurait 25m de long.

linnet reconstruction

 

 

 

 

 

 

Son principal engagement eut lieu le 11 septembre durant la bataille de Plattsburgh ou lac Champlain durant laquelle il affronta avec le reste de la flotte du capitaine George Downie la flotte américaine commandée par le commodore Thomas Macdonought.

 

  A cette occasion il affronta bord à bord le brick américain Eagle de 18 canons et le malmena jusqu'à ce que le USS Saratoga arrive à la rescouse du navire américain. Le USS Saratoga et ses 26 canons dont des caronades de 32 et 42 livres ravagea le pont du Linnet. Ce dernier incapable de répondre à cette puissance de feu supérieure amena ses couleurs et se rendit tout en déplorant la perte de 10 hommes tués et 15 blessés.

 

Le HMS Linnet fut réparé par les Américains et devint le USS Linnet. A la fin de la guerre il fut placé en service inactif et vendu en 1825.

Repost 0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 12:43

princeregent2

Le lac Ontario fut le théâtre d'une course à l'armement naval acharnée tout le long de la guerre qui aboutira à la mise en chantier de véritables monstres de part et d'autre mais que seuls les     Anglais parviendront à lancer. En 1813 la flottille de l'amiral américain chauncey surclassait en nombre et en puissance de feu celle de son adversaire britannique, l'amiral Yéo.

Le seul engagement entre les deux flottilles eut lieu à Burlington  et donna raison aux statistiques, les Américains étaient pour l'instant les plus forts.

 

Afin de refaire son retard, Yeo ordonna la mise en chantier de deux frégates : Les HMS Prince Regent et Princess Charlotte). Le lancement de ces navires redonna en effet la suprématie aux Anglais et relança de plus belle la construction d'autres navires.

Le HMS Prince Regent était un trois-mâts de la classe d'une frégate, équipé de 56 canons (24 et 32 livres pour les caronades plus 4 caronades de 68 livres).

Il fut construit à Kingston et opéra sur le lac Ontario durant la fin de la guerre de 1812. Il fut lancé le 14 avril 1814.

Sa quille avait une longueur de 40 mètres et le navire une longueur hors tout de 47 mètres, le navire jaugeait 1450 tonnes. Il était le deuxième navire à porter ce nom puisqu'un petit navire de 16 canons fut baptisé le HMS Prince Régent en 1812/1813.

 

Le HMS Prince regent participa aux côtés de son sister-ship, le HMS Princess Charlotte, au combat mené contre le fort Oswego. L'attaque de ce fort devait permettre aux Anglais de couper la voie d'approvisionnement de Sackett Harbor et de son précieux chantier naval. Le 6 mai 1814 les deux frégates et 6 navires plus petits attaquèrent le fort américain. Le Prince Regent et le Princess Charlotte s'en prirent directement aux défenses du fort tandis que le reste de la flottille couvrait le débarquement des troupes. Le fort américain fut finalement pris mais le but escompté ne fut pas atteint, les Américains trouvèrent d'autres moyens pour faire parvenir leur ravitaillement.

Ce fut là, la seule action de combat d'importance du navire, la fin de la guerre fut décidée 7 mois plus tard et le Prince Regent fut renommé HMS Kingston en décembre 1814 puis vendu en 1832.

Repost 0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 10:17

USSWASP

Le USS Wasp était un sloop de guerre, c'est-à-dire un navire à peu près équivalent à un brick.

Construit en 1806 sur le chantier naval de Washington, il fut lancé en service actif en 1807.

Ce trois-mâts pesait dans les 450 tonnes et mesurait 32 m de long, son armement était constitué par une batterie de 16 caronades de 32 livres et de deux canons de chasse de 12 livres. Cet armement ne lui permettait pas d'engager des cibles lointaines, il  était destiné à s'attaquer aux convois légers faiblement escortés par des sloops, cutters ou autres goélettes.

 

Il passa la période pré 1812 à patrouiller en Atlantique assurant des missions de surveillance et de transport.

Lors du déclenchement de la guerre de 1812, il ne connut qu'une seule action de combat. Patrouillant au large des côtes américaines, il tomba sur un petit canvoi anglais escorté par un sloop de guerre, le HMS Frolic. Ce dernier était armé de 22 canons dont des canons de 6 livres et des caronades de 32 livres.

warof1812theopeningsalvoesofactionbetween thehms-frolicandci-contre évocation du combat entre le Wasp et le HMS Frolic

A 11h30, le combat s'engagea et le tir américain plus lent mais plus précis que celui de son adversaire endommagea gravement le navire anglais. Les artilleurs américains tirant à "l'anglaise" c'est-à-dire dans la coque du navire pour tuer l'équipage et détruire ses canons ; les artilleurs anglais tirèrent eux à la "française" dans la mâture pour endommager les mâts et les voiles afin d'immobiliser le navire ennemi. Le navire américain avait également subi des dommages considérables dans ses voiles et sa mâture et était incapable de manoeuvrer mais le navire anglais était lui aussi très endommagé et avait presque la moitié de ses hommes tués ou blessés. Les deux navires dérivaient l'un vers l'autre et se heurtèrent.

USS Wasp VS HMS Frolic 18sep1812 

Saisissant l'occasion et étant en surnombre, l'équipage du Wasp aborda le HMS Frolic et le captura.

58 marins anglais avaient été tués ou blessés contre 10 marins américains. Mais les deux navires étaient fortement endommagés et les Américains ne purent conserver leur prise très longtemps. Un navire de ligne anglais de 74 canons, le HMS Poitier, apparut et s'approcha. Le navire américain incapable de manoeuvrer efficacement n'eut d'autre choix que de se rendre face à ce formidable adversaire.

Le navire américain fut intégré à la marine anglaise à Halifax sous le nom de "Loup Cervier". Sous les couleurs britanniques, le Loup Cervier participa aux missions de blocus des côtes américaines et captura 7 navires marchands.

Le navire prit  le nom de HMS Peacock par la suite car un précédent navire anglais ayant porté ce nom fut coulé par l'USS Hornet en février. En tant que HMS Peacok, il recaptura plusieurs navires dont deux suédois et un russe qui étaient précédement tombés dans les mains de corsaires.

En juillet 1814, le navire s'échoua et disparut au large des côtes de Virginie

Repost 0
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 11:53

Constitution

Le USS Constitution fut sans conteste le navire le plus célèbre de la guerre de 1812, cette frégate super lourde lancée en 1797 demeure aujourd'hui le navire le plus ancien encore en service dans le monde.

La construction de ces frégates fut autorisée après la loi navale de 1794 "naval act" afin d'assurer la protection des intérêts américains sur les mers du globe. Parmi ces frégates, trois furent des frégates "super-lourdes", l'USS Constitution, United States et President. Conçues par l'architecte naval Joshua Humphrey, ces "super frégates" étaient plus lourdement armées et plus solides que la plupart des frégates en service dans les marines militaires de l'époque.
La construction donnait à la frégate une quille moins large mais plus fournie. La charpente de chêne était renforcée par une structure disposée en diagonales offrant une bien meilleure résistance à l'ensemble, le plancher très épais contribuait lui aussi à augmenter la solidité du navire. L'armement consistait en 32 canons de 24 livres et 22 en caronades de 32 livres alors que sur les frégates classiques on trouvait plutôt des pièces de 18 livres et au nombre d'une trentaine.

Bien que les frégates à 44 canons existaient également dans les marines française et anglaise, aucune ne disposait d'une construction aussi robuste. Le USS Constitution et ses "sister-ship" devaient pouvoir combattre n'importe quelle frégate et avoir le dessus tout en étant assez rapide pour échapper aux vaisseaux plus gros.
Le Constitution était construit en chêne et en pin, sa coque mesurait jusqu'à 53 cm d'épaisseur sur 57 m de long et était doublée de cuivre pour la protéger des tarets, petits mollusque forant le bois des coques.

Lancé le 21 octobre 1797, le navire jaugeait 1576 tonnes, possédait une voilure de 4000m² le propulsant à 13 noeuds, il était en outre armé officiellement de 44 canons mais en posséda jusqu'à 54.

sail200f

Ses premières opérations militaires furent lancées contre la marine française durant la quasi-guerre pour protéger le commerce maritime américain des attaques de corsaires français très actifs en Atlantique. Cette crise avec la France terminée un nouvel ennemi fit sa réapparition : les pirates barbaresques. La Constitution fut envoyée à Tripoli pour négocier avec le Sultan, en route elle croisa le HMS Maidstone qui tarda à se faire reconnaître au risque de déclencher un combat entre le navire anglais et la frégate américaine.
Arrivée à Tripoli avec une escadre sous ses ordres l'USS Constitution participa à plusieurs attaques qui mirent à mal les défenses de la ville et coulèrent plusieurs canonnières mais l'USS Philadelphia s'échoua et fut abandonné à l'ennemi. Le commodrore Decatur entreprit son fameux raid pour détruire l'USS Philadelphia par la suite. L'USS Constitution entreprit ensuite le blocus de la ville et captura plusieurs navires durant cette période. La prise de la ville par un détachement de US Marines aboutit finalement à un accord de paix.

La période de paix qui suivit vit l'augmentation des tensions avec l'Angleterre qui pratiquait "l'impressment" ou la presse en mer des marins. En 1807 le USS Chesapeake, frégate américaine plus légère que le Constitution, fut endomagée par le HMS Leopard. Durant la période qui précéda la guerre de 1812, l'USS Constitution et son équipage maintinrent un état de veille permanent se préparant au pire avec les navires de la Royal Navy. Lorsque la guerre fut déclenchée le 18 juin 1812, le navire américain prit la mer et fut pourchassé par une escadre anglaise de 5 navires mais leur échappa au bout de 3 jours par ses habiles manoeuvres.


034 Sticker USF Constitution Meets HMF Guerriere-introducti

Ci-contre : le combat du Constitution contre la frégate HMS Guerrière, première grande victoire navale de l'US Navy de la guerre de 1812

 

Après être rentrée à Boston, elle repartit en mer, captura trois navires de commerce anglais et rencontra une frégate anglaise : le HMS Guerriere, frégate de 49 canons mais d'une classe inférieure. Le 19 août, les deux navires échangèrent les premiers boulets, mais le combat était inégal, la Constitution surclassait son adversaire sur tous les points : puissance de feu, vitesse, équipage... En peu de temps, les boulets de 24 du navire américain démâtèrent la frégate anglaise qui voyait avec stupéfaction une partie de ses boulets de 18 livres rebondir sur les flancs du Constitution. A cette occasion le navire américain reçut le surnon de "Old Ironside" vieux flanc de fer car sa coque était aussi résitante que l'acier. Après 1h30 de combat, le Constitution s'était placé 4 fois dans le meilleur angle de tir possible tirant sur la partie avant ou arrière du navire anglais et avait transformé la vieille frégate britanique en épave. Incapable de remorquer le navire anglais tant sa coque était endommagée, l'équipage du Constitution l'incendia. Cette victoire eut un retentissement immense en Amérique du Nord, l'US Navy venait d'infliger sa première défaite à la Royal Navy depuis la bataille du Grand Port en 1810 où la marine française avait détruit une escadre anglaise.

USS Constitution vs java

Ci-contre le combat contre le HMS Java, frégate de 49 canons mais d'une classe inférieure au Constitution

 

Mais le USS Constitution ne s'arrêta pas là et affronta une autre frégate anglaise le 29 décembre 1812, le HMS Java, avec là encore un résultat décisif pour le navire américain. Bien que plus léger et donc plus rapide, le Java s'emmêla dans la mâture du Constitution et subit à courte portée la bordée supérieure du navire américain y compris de ses nombreuses caronades. Le navire anglais fut cette fois encore irrécupérable, l'USS Constitution avait vaincu deux frégates anglaises en 4 mois. En 1813 la frégate américaine captura 5 navires de commerce et le HMS Pictou, une goélette de 14 canons puis demeura à Boston victime du blocus de la Royal Navy. L'année 1814 fut relativement calme pour la frégate qui ne captura que quelques navires marchands, mais en 1815, alors que la guerre était officiellement terminée, l'USS Constitution attaqua et captura une troisième frégate anglaise, le HMS Cyane et un navire de guerre plus petit le HMS Levant. Rentré à Boston le Constitution termina sa guerre navale après avoir affronté victorieusement 3 frégates anglaises.

La carrière du navire ne s'arrêtait pas là et la frégate devint navire d'entraînement puis navire-musée et demeure encore en service aujourd'hui dans l'US Navy après une profonde restauration en 1995. Il poursuit une mission de prestige éducative et demeure à ce jour le plus ancien navire en service du monde et une des plus grandes fiertés de l'US navy.

Repost 0

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere