2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 07:10

20060720112003

Le fort Mc Henry, fut construit après la guerre d'indépendance américaine ; sa construction en étoile à cinq branches est le fait de l'ingénieur français Jean Foncin. Le fort a été placé sur la péninsule de "Locust Point" pour défendre et interdire l'accès de la baie de Baltimore, important port de la côte Est.

20060720112226

 

 

ci-contre une copie de l'énorme drapeau américain hissé durant la bataille de 1814 ; au premier plan on aperçoit un canon de campagne américain dans sa livrée typique "gris bleu"

 

 

 

 

 

 

 

Le fort se présente sous la forme élégante de cinq bastions disposés en étoile et entourés d'un fossé. Les bastions sont maçonnés et disposent de 4 canons (la plupart sont des pièces de 36 livres données par les Français) et des remblais extérieurs pour des positions d'artillerie ont été installés afin d'augmenter sa puissance de feu.

 

Le port de Baltimore est un important centre naval pour les opérations des corsaires américains ainsi que  le commerce maritime. Bien que considérablement gêné par le blocus naval mis en place par les Anglais dès 1812/1813, il devint évident que ce port serait tôt ou tard une cible des nombreux raids menés par la royal navy. A cet effet un renforcement de l'artillerie du fort fut mis en place.

20060810151123

 

vue de la péninsule de "Locus Point", on voit bien la forme étoilée du fort qui empêchait par ses feux d'artillerie tout passage vers le port de Baltimore. Chaque bastion était pourvu de pièces de 18 à 24 livres. Durant la bataille de 1814, 28 membres de la garnison (dont une femme) furent blessès ou tués.

 

 

 

 

 

Le fort dut sa célébrité dans la guerre de 1812 à l'épisode du bombardement de septembre 1814 qui s'inscrit dans le cadre de la bataille de Baltimore. La royal navy alors en opération de raids dans la baie de la Chesapeake décida de mener une attaque d'envergure contre la ville de Baltimore. Combinant ses efforts avec un assaut au sol, les Anglais devaient faire sauter le seul verrou naval qui bloquait le passage à leur flotte vers le port américain : le fort Mc Henry.

 

Après la bataille de North Point, les Anglais décidèrent de mener un assaut sur les fortifications de Baltimore et de raser le fort Mc Henry au moyen d'un navire lance fusée (HMS Erebus) et de navires équipés de mortiers.

 

Les plus gros canons américains du fort, des 38 livres, avaient une portée d'environ 2.4 km alors que les fusées congève déjà très imprécises peinaient à dépasser les 1.75 kilomètres ; quant aux mortiers, leur portée était encore plus faible.

 

Durant 25 heures, ils bombardèrent le fort et sa garnison mais la grande distance et le manque de munitions finirent par avoir raison des vues britanniques sur Baltimore. Les dégâts des deux côtés furent faibles ; le HMS Erebus devant s'approcher pour effectuer ses tirs fut mis à mal et commença à dériver et dut quitter la zone de tir. La garnison qui rendait coup pour coup ne céda pas et fit savoir à l'envahisseur sa détermination en hissant un gigantesque drapeau américain qui frappa l'imagination d'un certain Francis Scott Key qui écrivit un poème, le "Star Spangle Banner", à cette occasion. Ce poème glorifiant la bannière étoilée, devint l'hymne américain en 1931.

On ne compte qu'un coup au but sur la poudrière du fort qui par chance n'explosa pas et la flotille anglaise reçut également un coup au but sur le HMS Erebus qui enregistrait la seule perte (1 blessé) de la bataille côté anglais.


 

Après avoir subi un tir de 1500 à 1800 projectiles, le fort ne fut que faiblement endommagé.

mchenry26

ci-contre un boulet explosif tiré par un des mortiers embarqués sur les navires anglais qui tirèrent sur le fort ; malgré le grand nombre de projectiles tirés, les dégâts furent relativement faibles, les fusées congrève se révélant inefficaces contre les parties maçonnées et les remblais du fort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fort fut ensuite utilisé comme prison durant la guerre de sécession, comme hôpital pendant la première guerre mondiale et comme base de gardes-côtes durant la seconde.

Le fort est aujourd'hui un monument national et est un des sites touristiques importants du Maryland. Tous les ans en septembre, la ville de Baltimore célèbre le "defender day" commémorant la victoire de 1814. 

1812-4-42-Fort-McHenry-Peter-Rindlisbacher

 

 

Ci contre : la nuit du bombardement fut plus spectaculaire qu'efficace malgré l'utilisation intensive de fusées et de mortiers. Les grandes distances de tir empêchaient toute précision dans les tirs tant américains qu'anglais.

 

 

 

 

 

 

La garnison du fort durant le bombardement de 1814 sous les ordres de George Armistead était composée de soldats du corps of artillery 60 artilleurs, du corps d'artillerie de milice du Maryland (175 hommes), de marins de la flottille de la Chesapeak ( 60 marins), des "sea fencibles" ( 110 hommes ), de soldats du Maryland fencibles (rattaché au 1st militia artillery of maryland", d'une comapgnie du 12th us infantry ( 110 hommes), 2 compagnies du 36th us infantry regiment  ( 255 hommes ), 2 compagnies du 38th us infantry regiment ( 200 hommes ) et de volontaires civils ( 75 hommes ).

Soit une garnison pour le 13 et 14 septembre 1814 de 1010 hommes.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere