30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 21:21

MONTREALMILITIA

Tout comme la ville de Québec, les villes de Montréal et Trois-rivières, alors district de recrutement de la milice du Bas Canada, possédaient également une milice dite "urbaine". Cette milice fut recrutée durant le début du conflit et perdura jusqu'à la disparition des risques d'une invasion américaine début 1815.

Tout comme la milice de Québec la milice de Montréal bénéficia de l'avantage de pouvoir se procurer plus facilement armes et équipements. Néanmoins, les difficultés que la milice canadienne connut pour habiller ses membres étaient également présentes et tous les hommes de la milice ne purent obtenir un uniforme digne de ce nom. Cantonnées à un rôle de garnison de ville, elle ne connurent pas d'action de combat particulière car les forces américaines ne purent jamais menacer de près comme de loin les murs de ces villes.

La milice urbaine de Montréal totalisait 3 bataillons dont deux étaient francophones et un anglophone. Ces bataillons étaient bien recrutés en plus de la milice d'élite qui totalisait jusqu'à 6 bataillons et dont l'un au moins provenait de Montréal (le 5th).

Le premier bataillon anglophone portait une tenue bleu sombre avec col et manches de couleur blanche, en 1813 il reçut un uniforme rouge avec couleur distinctive jaune. Les hommes devaient porter le shako stove pipe ; on ignore la couleur des pantalons : blanc; gris bleu ou autre ?

Les deux autres bataillons francophones portaient une tenue bleue sombre avec col et manches rouges ce qui les faisait ressembler fortement aux uniformes des troupes américaines. Ils troquèrent donc leurs tenues contre un uniforme rouge à couleur distinctive bleue-ciel puis verte en 1813. Ils portaient les shakos "stove pipe" (avec ou sans plaque?) et des pantalons ou surculottes (blancs, bleu-gris ou gris ? )

Les compagnies de flanc de ces bataillons furent rassemblées pour former un bataillon temporaire mais les hommes portaient l'uniforme de leur corps d'origine.

La milice urbaine de Trois rivières se borna à un bataillon à la tenue rouge et à la distinctive bleue, on ne sait pas quelle était la coiffure des hommes ni la couleur du pantalon, l'exemple montré sur la planche est en partie hypothétique.

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

annonce trois-rivières 11/12/2012 10:30





Je vais,sans doute, suggèrer cet article à mes pots car je me suis amué en le lisant,le sujet m'a tellement plu et il s'agit d'un article instructif..bonne continuation..



Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere