2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 18:07

  60th

Le 60th rifles, est l'un des deux régiments de rifles de l'armée anglaise, c'est-à-dire une unité légère équipée de carabines baker à canon rayé et à balle forcée. Le 60th frifles était représenté au Canada par le seul 7th bataillon. Ce bataillon ne possédait que deux compagnies équipées de la carabine Baker( La carabine Baker ) les 8 autres étaient armés d'un mousquet d'infanterie légère (new land pattern).

 

Le recrutement du 7th bataillon fut largement composé d'Allemands, de Suisses, de prisonniers français et de Hollandais, ce qui causa un sérieux problème pour les officiers qui devaient donner les ordres en plusieurs langues bien que l'allemand soit majoritaire.

Après un entraînement au combat de l'infanterie légère, le régiment arriva au Canada en mai 1814. Les deux compagnies de flancs furent détachées pour participer à l'assaut des Anglais contre l'état du Maine dans le nord des Etats-Unis. Sous les ordres du Major general Sherbrooke, ils participèrent à la prise de Castine. Ils participèrent au combat contre la milice américaine près d'Hampden, et, par une action de flanc contre l'artillerie ennemie, facilitèrent la défaite des Américains.

Le 11 septembre 1814, ils sont au siège de fort Machias où l'ennemi fuit si précipitamment que les Anglais n'ont même pas le temps de faire des prisonniers. Durant l'occupation du Maine, on accusa à tort les hommes du 60th d'exactions contre les civils mais la très bonne tenue des hommes et leur discipline les fit rapidement innocenter. Le reste du bataillon était maintenu en Nova Scotia pour défendre la côte contre d'éventuels raids ennemis et partagea la vie de garnison à Halifax ou Annapolis royal.

En avril 1815 le bataillon est à nouveau rassemblé et demeura dans cette région du Canada jusqu'à la fin des hostilités et même au-delà. Finalement en 1817, les membres germanophones du bataillon furent amalgamés avec les 2nd et 3rd bataillons nouvellement affectés à Québec. dscf19344

Durant sa courte participation à la guerre de 1812, cette unité a fait honneur à ses armes par sa conduite au feu comme en cantonnement.

 

L'uniforme:

Comme pour les unités de rifles, l'uniforme est vert foncé ; il porte trois rangées verticales de 44 boutons argentés, le col et les manches sont rouges sans lacets. Le shako est celui de l'infanterie légère avec le cor de chasse en guise de plaque, le plumet est vert (ainsi que la corde du shako quand elle est présente), le pantalon est bleu foncé, mais il se peut que le bataillon ait adopté également un pantalon vert comme son unité jumelle le 95th rifle. Les officiers portent le shako également et la pelisse verte à fourrure noire. Lers sous-officiers portent l'écharpe rouge autour de la taille, les cornets un uniforme semblable à la troupe avec des lacets de poitrine à la hussarde ainsi que sur le col et possèdent en plus des wings avec lacets noir et rouge.

 

ci-contre à droite: un reconstituteur en tenue du 60th/7th bat entièrement verte, il porte la carabine Baker, il s'agit donc d'un membre d'une compagnie de flanc.

 

 

Sur la planche ci-dessus :

Les membres du 7th bataillon sont représentés en tenue vert et bleu comme cela devait être réglementairement le cas, mais il apparaît que le bataillon a pu revêtir une tenue entièrement verte comme le 95th rifles.

 

Le soldat est en tenue de combat avec son pantalon bleu foncé, son baudrier noir et sa poire à poudre indiquant qu'il s'agit d'un soldat équipé d'une carabine, la poire servait au chargement de l'arme. 

A côté de lui un soldat en tenue entièrement verte comme le bataillon semblait en porter une en 1814 d'aprés une inspection de l'unité réalisée à Halifax.

L'officier porte une tenue verte à la hussarde avec lacets noirs entre les boutons et avec écharpe rouge nouée à droite, pantalon gris foncé (la couleur pouvait varier) avec renfort en cuir marron à l'intérieur à la mode des officiers des régiments d'infanterie légère, la visière de son shako est rabattue comme cela apparaît souvent dans les représentations d'officier du 60th et du 95th rifles, ses manches possèdent un noeud hongrois noir.

 Le musicien ou cornet (dans l'infanterie légère) porte les lacets noir et rouge, des wings et le col est également avec ornement noir et rouge. Les manches pouvaient recevoir également un ornement noir et rouge.

Le sergent porte l'écharpe rouge autour de la taille et les chevrons de son grade sur le bras droit

En encart la carabine baker des compagnies de flanc et le mousquet Brown Bess new land pattern version raccourcie des 8 compagnies du centre

 En-dessous le badge du régiment avec la devise de l'ordre de la jarretière à l'intérieur "honni soit qui mal y pense"

Partager cet article

Published by SPAD - dans uniformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere