19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 14:29

Construit en 1780 par les Anglais durant la guerre d'indépendance américaine, le fort Mackinac (parfois confondu avec le fort Michilimackinac qui était construit en bois et posté sur la plage) fut contrôlé par les Américains à partir de 1796.

fort mackinac1 300

 

 

plan du fort tel qu'il était durant la guerre de 1812, le fort possédait 3 bunkers carrés sur les faces nord, est et ouest, les barraquements sont les longs bâtiments au centre du fort, le quartier des officiers est le long bâtiment intégré à la face sud. Au centre de la pointe sud-est (à droite) se trouve le petit bâtiment semi enterré qu'est le magasin et le puits circulaire juste à côté de  l'entrée sud donne sur la plage en contrebas et l'autre entrée se trouve face au nord (en haut)

 

Le fort Mackinack est le poste le plus au nord-ouest du front Canadien durant la guerre de 1812, il est situé sur l'ile Machinac ; à ce titre il fut isolé des nouvelles indiquant que la guerre entre l'Angleterre et les Etats-Unis avait été déclarée. C'est pourquoi la petite garnison qui défendait ce poste fut surprise de voir les troupes anglo-canadiennes s'en prendre à eux le 17 juillet 1812.

Fort Mackinac 2 

une des entrées du fort (nord) avec une belle vue sur la palissade en bois et d'un bunker et d'un observatoire d'angle

le fort possède deux entrées ,une face au sud  et l'autre face au nord

 

 

 

 

 

 

 

ftMackinack

vue aérienne du fort, de forme triangulaire, il est entouré d'une palissade en bois sur une élévation en pierre renforcée de bunkers carrés sur plusieurs de ses faces ainsi que de petites tours d'observation aux angles

 

 

 

 

 

 

Rapidement la garnison américaine composée d'une soixantaine d'hommes sous les ordres du lieutenant Hanks Porter déposa les armes, les Britanniques avaient monté une pièce de 6 livres sur une hauteur voisine et pouvaient en toute impunité pilonner le petit fort ce qui rendit la sitution des défenseurs intenable. La présence de nombreux guerriers indiens fit également pencher la balance en faveur des Anglais. Les Américains craignaient pour leur sécurité et celle de leurs proches face au comportement incontrôlable des Indiens qu'une trop longue résistance du fort pouvait déclencher.

mackinac

 

 

ci-contre:

exemples d'uniformes portés par la garnison de Mackinac.

Les Michigan Fencibles furent parmi les plus nombreux car le fort se trouvait sur le territoire du Michigan, leur tenue est identique à celle de l'infanterie britannique avec parements noirs, pantalon bleu foncé et shako belgic.

 

 

 

 

 

Une fois le fort capturé, les Anglais n'hésitèrent pas à hisser le drapeau américain sur le mât des couleurs afin de tromper la vigilance de plusieurs navires inconscients eux aussi du début de la guerre. Ainsi 4 bateaux furent capturés par les Anglais :

le Chippewa, le Friends good Will, le Mary et le Saline.

Le  Colonel McDouall du royal Newfoundland Regiment prit le commandement du fort et s'efforca de renforcer ses défenses.

Quant au lieutenant Porter, revenu dans les lignes américaines, il fut traduit devant une cour martiale pour couardise face à l'ennemi mais mourut avant de comparaître dans l'attaque du fort Détroit menée par Isac Brock.

090708 FortMackinac

 

vue d'ensemble du fort Mackinac

 

 

Les Anglais construisirent un ensemble supplémentaire de bunkers qu'ils appelèrent "fort George" situé plus haut que les fortifications précédentes.

 

 

 

Durant les années qui suivirent la garnison du fort fut renforcée et se composa de troupes du 10th royal veteran, du XXX regiment of foot, de miliciens, d'artilleurs et d'hommes du génie.

Une unique tentative américaine pour reprendre le fort échoua en le 26 juillet 1814 lorque 700 soldats sous les ordres du Colonel Croghan tentèrent de s'emparer de l'île. Les nouvelles fortifications anglaises causaient un problème aux navires américains qui ne pouvaient bombarder efficacement ces emplacement situé bien trop haut. Devant l'inefficacité du bombardement américain, une tentative d'assaut terrestre fut menée à travers les bois denses depuis le nord de l'île vers le fort. Les Anglais et les Indiens résistèrent vaillamment et infligèrent des pertes sensibles à l'assaillant américain (13 tués 51 blessés).

38235149

vue face au sud-ouest

ci-contre un des bunkers du fort

 

 Aucune autre tentative ne fut lancée et le fort et l'île demeurèrent sous contrôle anglais jusqu'à la fin de la guerre. Le traité de Gand stipula alors que le fort devait être rendu aux     Américains.

La garnison britannique du fort fut selon les années, composée d'éléments du 10th royal veteran, du 81st foot, des Michigan Fencibles, du génie,  de l'artillerie anglaise, d'officiers des glengarry light et du royal newfoundland regiment et de miliciens canadiens.

Les hommes logeaient dans des barraquement de 80 pieds de long sur 20 de large, mais l'augmentation de la taille de la garnison obligea une partie des hommes à loger à l'extérieur ou dans les bunkers.

fin juin 1812 la garnison se composait de 45 hommes du 10th royal veteran (dont 1 capitaine, 2 lieutenants, 1 enseigne, 3 sergents et 38 caporaux et soldats), 3 membres de la royal artillery et une douzaine de volontaires canadiens

en 1813, 51 membres des "michigan fencibles renforcèrent la garnison

Lieux-1812 0233L

en été 1814 11 artilleurs, 1 officier des glengarry light, 1 capitaine du 41st regiment of foot et 136 hommes du royal newfoundland regiment arrivèrent en plus des hommes précédemment installés.

En 1815, 63 hommes du 81st regiment of foot et une dizaine d'artilleurs renforcèrent la garnison.

 

ci-contre: entrée sud du fort

 

 

 

ci-contre vue rapprochée bunkermackinacd'un bunker (certains contenaient des pièces d'artillerie fixe

 

L'artillerie du fort était composée en 1812 de 2 pièces de 9 livres, 2 de 6 livres et 6 d'un demi livre montés sur affût fixe ainsi que 5 pièces de campagne (2 x 6 livres, 2 x obusiers de 5.5 pouces et 1 x 3 livres)

fin 1815 l'artillerie du fort fut renforcée par 1 pièce de 24 livres et 1 de 18 livres ainsi que 5 canons scapturés à "prairie du chien"

 

 

Le fort finalement rendu aux Américains aprés le traité de Gand, fut fermé en 1795 après 115 ans de service actif et confié aux soins de l'état du Michigan pour sa restauration. Le fort est aujourd'hui un site touristique important de la guerre de 1812 et à été entirement restauré. Les bâtiments que vous pouvez voir aujourd'hui n'étaient pas tous présents durant la période 1812/1815.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : les uniformes de la guerre de 1812
  • les uniformes de la guerre de 1812
  • : Ce site contient des informations sur la guerre de 1812, sur les batailles, les campagnes, les navires et armements des bélligérants et leurs uniformes
  • Contact

  • Olivier Millet
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846
  • passionné d'histoire militaire et d'uniformes je mets à disposition de tous des dessins originaux sur un sujet tout aussi original. Ainsi que des informations sur la guerre de 1812 et 1846

Recherche

INDEX

Me contacter

Site partenaire

banniere